Unighted 2009 : Le bilan

Posté le 06/07/2009 par Clement

Unighted 2009 résumé et bilan

Avant de m’installer devant le clavier, j’ai longtemps réfléchi à la forme que j’allais donner à ce post. Le nombre d’articles qui vont traiter du sujet va sûrement être très important dans les jours à venir, et les personnes qui vont les écrire seront à coup sûr de bien meilleurs écrivains que moi.

Je voulais donc trouver une approche originale du sujet et j’ai fini par me décider à le présenter de la manière suivante, il s’agira d’une lettre fictive écrite à l’intention de Mme Guetta.
Je vais tant que possible essayer de détailler mes propos et d’argumenter mon point de vue sur les différentes observations que je vais faire.

Sur-ce, bonne lecture à tous.

Par souci de clarté, j’ai hiérarchisé ce post, les titres ne sont pas à prendre en compte si vous lisez l’article comme une lettre.

Madame Guetta,

Je me permets de vous écrire pour vous faire part de mes observations et remarques relatives à l’événement  « Unighted »  que vous avez organisé ce week-end au Stade de France à Paris.
Cette lettre ne représente que mon avis sur la manifestation à laquelle j’ai pris part ce week-end, en tant que simple consommateur certes mais également en amateur averti. Je souhaiterai vous faire part de manière assez précise de mes réactions au fur et à mesure de l’évolution de votre événement.
Je vais donc commencer par la chose qui me parait la plus indispensable dans ce genre de soirée : l’organisation de « l’avant soirée ».

Organisation de « l’avant soirée. »

Commençons par le commencement. Début Janvier, votre site officiel nous annonce une grande nouvelle, la cuvé 2009 du Unighted  risque d’être exceptionnelle. Que de grands noms du monde de la nuit !
La Sweedish House Mafia au complet (Axwell, Steve Angello, Sébastian Ingrosso), Sven Väth, Armin Van Buuren et bien sûr, votre époux, David Guetta.

On apprendra par la suite que  M.Ingrosso sera absent de votre manifestation, vous n’y êtes certainement pour rien, mais il se trouve que ce week-end ci, Sébastian était du côté de chez nos amis Hollandais, pour la « 10ème édition d’une soirée dont le thème est le blanc ».
Là où le bât blesse c’est que les soirées où la S.H.M. se produit au complet sont à marquer d’une pierre blanche et que le Unighted ne sera pas l’une d’entre elles. Si mes souvenirs sont bons, leur dernière date ensemble était le Warheouse Project  Manchester et c’était à la fin du mois de Décembre dernier.
Même si on peut rester désappointé par son absence, on peut tout de même être content que ce soit lui le grand absent et non pas Axwell dont les dates en France sont bien plus rares.

djs

Le second point à aborder dans ce paragraphe est que l’on connaissait la line-up de l’événement depuis un moment mais pas les horaires de passage de chaque Dj, et votre formulation sur la durée de la soirée, “jusqu’à l’aube »,  laissait perplexe. Quand la nouvelle tombe, c’est un sentiment de déception qui nous envahit, la fin de la soirée est prévue pour 5h. Comme quoi, la notion de l’aube n’est pas universelle. Vous me répondrez que quand le public est sorti du Stade de France, il faisait jour. C’est vrai, certes, mais la dernière fois que la formulation « jusqu’à l’aube » a été employée, c’était pour la soirée du Nature One de 2008, et celle-ci s’est clôturée à 9h du matin.

Volontairement, je ne développerai pas dans ce paragraphe, la polémique quand à l’ordre de passage des DJ, je réserverai cela pour plus tard. Je noterai seulement que les sets ont duré 1h30, ce qui reste un temps de set honorable, mais réellement court compte tenu de la qualité des DJs présents et des styles de musiques représentés. À peine le temps d’apprécier 3H de House-Électro, que l’on enchaîne avec 1H30 la Minimal, puis avec 1H30 Trance.

Enfin, le dernier point à développer concernant « l’avant soirée » est le prix des places de votre événement. Je n’arrive pas à comprendre ce qui justifie le prix exorbitant des billets. A titre de comparaison, pour le même prix que vos places Dancefloor pelouse, c’est-à-dire 69 euros, vous avez accès aux deux soirs du Nature One.

Même si vous avez, au final, décider de proposer des places plus abordables  (les B floor), il est assez préjudiciable, je trouve, de réserver votre événement à une catégorie de population ayant de tels moyens (95 euros pour les Dancefloor 360).
Vous attendiez 40 000 clubbers hier soir, je n’ai pas les chiffres officiels sous les yeux, mais selon mon estimation, si vous avez atteint les 3/4 de l’objectif c’est un maximum. Je pense que si les places avaient été moins chères, notez bien l’utilisation du mot « moins » et non pas « pas », vous auriez atteint les 40 000 clubbers sans problème. D’un point de vue purement qualitatif pour la soirée, je suis plus partisan d’un stade plein à craquer avec des places « pas chères » qu’un stade à moitié rempli de places « chères ».

C’est avec ce dernier point que je conclue la partie de l’organisation de « l’avant soirée » et que je passe maintenant à l’organisation de la soirée en elle-même.

Organisation de la Soirée.

Du point de vue des entrées, aucun problème à signaler. Je dirai même « bravo », la sélection du Stade de France comme lieu pour le Unighted vous a vraiment permis de répartir les arrivées sur plusieurs entrées et donc d’éviter d’interminables filles d’attente. Le petit verre de Burn à l’entrée avait même son charme, même s’il le devait en grande partie aux magnifiques et souriantes hôtesses qui nous le proposaient.

Le seul petit bémol sur les entrées était peut-être la fouille, je pense que le service de sécurité du Stade de France devrait aller faire une formation chez les Hollandais. La fouille était réellement très sommaire, ce qui est un détail, mais qui permet pourtant de rassurer les gens. Notons néanmoins que l’ensemble de la soirée s’est déroulé sans aucun problème. Finalement, vue que l’ont ne m’a proposé qu’une seule fois des « substances », j’ai convenu que la fouille « à la Française » était peut-être suffisante.

Une fois à l’intérieur du Stade c’est une autre histoire qui commence. Commençons d’abord par les WC. Dans ce genre de représentation, il faut réellement prévoir une quantité de WC suffisante. Ce qui pour ma part me semblait avoir été prévu, jamais plus de 2 min d’attente pour y aller. Malheureusement toutes les personnes présentes au Stade n’ont pas la « chance » d’être des garçons et donc d’avoir eu accès à un nombre d’urinoir adapté pour une telle affluence. Certaines de mes connaissances féminines ont fait plus de 25 min de queue…

3

Le second point à aborder dans cette partie, concerne le bar. Le choix de ne pas mettre en place de tickets conso, reste pour moi une erreur, surtout si ce choix est accompagné d’une interdiction de règlement au bar en CB.

Les équipes derrière les bars sont à féliciter:  rapidité, amabilité, sourire et humour étaient de mise. Remarquez, il fallait au moins ça pour accepter de consommer, 8€ les 50 cl de Heineken, 3€ les 25 cl d’Évian glacée.
Le prix de la conso est au même niveau que le prix des billets. Sans vouloir faire de comparatif inadapté avec d’autres évents, à la Trance Energy les 33 cl de bière étaient à environ 4 € et à la Sensation White de ce week-end on distribuait gratuitement de l’eau, soit, pas glacée et pas de l’Évian, mais quand même !

Le problème à venir est un non-sens en lui-même étant donné qu’il devenait obligatoire en raison de la hiérarchisation des prix des billets et donc des places dans le stade.
Imaginez le niveau de frustration ressentit quand vous atteignez les barrières vous séparant d’une autre « zone dancefloor » quand vous cherchez à vous rapprocher de votre DJ préféré. La mise en place de barrières est anti-festive au possible. Vous êtes cantonné à voir tout le temps le même coté de la scène, à la même distance du DJ et à la même altitude. Une des expériences les plus appréciables dans une soirée est justement l’oubli des signes extérieurs d’appartenance à un certain milieu social: « Tous égaux devant la musique ! ».  Avec la mise en place de barrières et d’un service de sécurité aimable comme une porte de prison, c’est raté pour la convivialité et l’égalité.

Après toutes ces remarques qualifiées de détails par certains, j’en viens au cœur de la soirée.

Le son, les lights, le show.

Et comme jusqu’à présent je n’ai pas était très tendre dans mes remarques, je vais commencer par commenter les lights et le show, qui, il faut bien l’avouer, étaient de grande qualité. Votre mise en espace et en lumière du Stade de France  était assez grandiose, on en oubliait totalement l’usage initial d’un tel lieu. Les « palmiers » lumineux disposés un peu partout sur le floor étaient des merveilles de couleurs et de diversités. Ils permettaient à eux seuls d’englober le public dans les différents halos de lumières, et d’envoûter les plus réticents à la danse, les transformant en véritables « clubbers fous ».

Mettre les lasers en partie haute du stade était aussi une véritable réussite, ils permettaient de former un toit fictif au Stade de France lorsqu’ils balayaient le stade. Ils ont, à mon goût été utilisé à bon escient, ni trop, ni trop peu, juste la dose suffisante pour produire un show light de qualité.

L’utilisation des feux d’artifices était appropriée elle aussi, bien que limitée au set de David, durant lequel le show light a pris toute son ampleur.
Le DJ préféré des Français joue à domicile et ça se voit, il a droit au même favoritisme qu’Armin en Hollande. (Ceux qui étaient présents à la Trance Energy pourront en témoigner).

La scène centrale tournante avec ses écrans, ses lights, ses performers… était magnifique. Les petites scènes l’étaient tout aussi. Les lance-flammes, les demoiselles dansant dans des boules, dragon en toile et autres robots lumineux ont permis d’assurer l’ambiance de la soirée. Pas de doutes, vous savez organiser un spectacle.

Concernant le show en lui-même deux petits moins cependant, les écrans L.E.D disposés au milieu des dancefloors étaient complètement inutiles et surtout ridicules, comparé à la qualité des écrans du Stade de France. La présence d’un MC. (Speaker) aurait pu être apprécié, ainsi que de vraies introductions pour les DJs.

4

Concernant le son, je vais essayer d’être aussi aimable que possible, et de m’exprimer avec retenue. Quand on voit le matériel mis en place, que l’on connaît la qualité et la puissance qu’il peut développer et que l’on assiste à un tel rendu sonore… On est forcément très énervé.
L’ingénieur son en chef est-il sourd à ce point ? Aucune des équipes déployées dans le stade n’a t-elle jamais écouté de musique ? Le bouton du volume était-il défectueux ? Ou alors tous simplement personne du staff technique ne s’était dit que l’on n’écoute pas de la Trance, de la House ou de La Minimal au même niveau sonore.

Le cœur d’une soirée est la musique. Et quand la musique est jouée de manière aussi remarquable mais retransmise de manière aussi pitoyable on assiste à un événement raté, du moins, sur ce point.

Le set de la S.H.M. a été massacré par un niveau sonore inexistant. Le public qui chantait faisait plus de bruit que les basses déployées à ce moment-là. Au démarrage du set de Mr. Guetta, le son est devenu appréciable, à la fin de son set, il est parfait.  Alors quoi ? On se dit que vous avez enfin reçu l’autorisation de monter le son et que tout risque de tapage nocturne est évité. En fait, y-avait-il un bouton volume qui était resté bloqué à 50%? Votre époux a t-il monté lui même le gain de ses platines au max ?

Le set de Sven Väth se passe sans problème également. Vient ensuite le tour  d’Armin aux platines, et là ce n’est plus de la déception que l’on éprouve, c’est du dégoût !
Le niveau sonore a rechuté pour revenir au niveau de la S.H.M. Je ne sais pas si vous êtes une aficionados de la Trance mais c’est une musique où les aigues et médiums sont omniprésents ainsi que des vocales « calmes » certes, mais puissants. La qualité du son pour l’apprécier est primordiale.
Ce n’est pas ce soir que « In the Silence » offrira toute sa splendeur aux spectateurs. C’est également la première fois que je n’aurais pas de frisson durant un set entier d’Armin.

Les mixs des DJs.

Pour cette partie, je vais être très succinct. Je n’ai pas l’intention de juger les artistes ou leurs sets. Juste quelques remarques sur les performances de chacun d’eux et sur le style de musique qu’ils se devaient de représenter. Votre vidéo avec Armin annonçant qu’il passerait peut-être de la House ou de l’Electro en avait fait bondir plus d’un.

Axwell et Steve Angello ont joué un set Electro house très efficace, certes sans grande surprise.
Leur  but premier était de chauffer le Stade et ce fut une réussite.

Le second set était David Guetta, que je voyais en live pour la première fois, contrairement aux autres.
Ses morceaux on été sans souci appréciés du public Français, ils se sont bien enchaînés et le set était rythmé et invitait à la danse.
Bonne surprise de la soirée pour moi.

Sven Väth, nous à fait un set, plus calme qu’a l’accoutumé. Un peu trop peut-être ? Le public à un peu décroché à ce moment-là. Il faut dire qu’il s’agissait d’une totale découverte pour le public Français dont le style n’est pas encore dans les moeurs Françaises.

4

Armin Van Buuren, pour sa première venue en France, voulait un événement majeur: Vous lui avez servi ça sur un plateau d’argent,   et il nous l’a bien rendu. Débordant d’énergie et de bonne humeur, il a su enchaîner certains de ses propres morceaux mais également d’autres classiques Trance.
Son set a donc été très « Trance » et cela coïncidait parfaitement avec l’idée de départ qui était de lui confier la lourde tache de faire découvrir la Trance aux Français.

La seule chose à regretter à propos des sets, hormis leurs « courtes » durées fut l’ordre de passage. Il aurait été plus judicieux, je pense, de placer Armin avant Sven Väth. N’y voyez là aucun signe de favoritisme, pour ma part j’aurai attendu 3h de plus pour voir son set s’il avait fallu.
Mais le public ayant réellement été calmé par la Minimal, je pense que des gens (ceux encore présent) fatigués ou n’aimant ce style de musique, n’ont pas pu apprécier la Trance comme il le fallait.
Néanmoins les gens autour de moi, ignorant tout de ce Hollandais sautillant ou de ce style musical sont ressortis ravis de leur découverte.
Vu ses commentaires après la soirée : « Easily one of my favorite gigs this year in Stade de France last night. What a night! » , Il semble avoir été lui aussi ravi de sa première en France.

Il n’a plus qu’à remettre le couvert et vite !

Conclusion.

Pour finir cette lettre qui, finalement, ressemble plus à un livre tant je me suis laissé emporter par mes observations, je tiens quand même à vous préciser que j’ai passé une très agréable soirée.
Même si vous ne me compterez pas parmi vos clients l’année prochaine, je vous souhaite une excellente continuation sur cette voie.
Vous avez eu courage de réaliser cette énorme soirée, vous êtes une pionnière dans l’organisation des soirées Françaises, et l’engouement des Français risque fortement d’évoluer (je l’espère) après ce genre d’événement. Vous m’avez convaincu en de nombreux points qu’aussi bien le public français que les organisateurs, sont prêt pour ces changements.

Sincères salutations.

Clément pour StateOfTrance.fr

Ps : Si la principale intéressée de cet article venait à tomber dessus (on ne sait jamais !) et avait envie de commenter, je serai flatté de la lire en retour.

3

Tags: , , , , , , , , ,



35 réactions à Unighted 2009 : Le bilan

  1. Mancioday says:

    Très bon billet.

    Bravo pour cette retranscription complète et cette fine analyse de la soirée.

    Avec une telle expertise, Cathy Guetta va finir par t’embaucher 😉

  2. Aurel says:

    Euh moi je veux bien pour certains points, mais faut pas trop en demander…

    Déjà, on est pas en Hollande, et ça, on le remarque!
    Ensite, un stade ouvert coté son, c’est pas vraiment la même chose qu’un Jaarbeurs… Mais bon, ça reste un avis. Je vois que t’as critiqué le son, mais j’ai pas apprécié que Guetta coupe les basses à un moment pour nous donner 20 secondes de pure cassage d’oreil à coup d’aigus et de médium (sick)…

    Donc bon. Sur le coup, je te trouve un peu critique. Mais bon, sur le fait que Sven Väth ai quasiment « endormi » le stade avant Armin, t’as pas tort.

    En conlusion, je resterai bref en disant que pour une première d’Armin en France, ça était. Ça aurait pu être bien pire…
    Ah et dernière chose : ça m’étonnerai que tu ai fait le tout premier Armin Only de 2008 au Jaarbeurs parce que sinon, moi je te le dis, tu te serai réjouis de pas avoir eu de speaker 😉

    Allez, bonne soirée.

    PS : c’est sûr que si Armin ne sera pas là l’an prochain (ce qui est quasi sûr), j’irai pas. Mais faut quand même remercier Cathy de lui avoir ouvert les portes de la France… Et ça, ça devrait annoncer de bonnes soirées… Du moins, je le souhaite…
    ++

  3. Adri says:

    Voila une review bien riche !

    Sympa la forme de présentation, t’aurais aussi pu commencé ton article par « J’accuse ! ». 😉

    Au fait y auras du set à dl ou va falloir casquer pour la compile (ou pas ^^) ?

  4. Adrien says:

    Bien résumé, un bon point pour la Trance en France, autour de moi j’ai l’impression d’être le seul à connaître et à aimer ce style !

    Pour le volume sonore, certes j’ai peut-être l’ouie très fine (c’est mon docteur qui l’a dit^^), mais pendant les sets 2 et 3 j’ai vraiment trouvé le son trop fort, j’ai du garder les boules quies obtenues gratuitement pendant 3h ! Pour le 1er set c’était pas assez fort c’est vrai, pour le 4ième impeccable le son pour ma part 🙂

  5. Pingback: UNIGHTED 2009 photos vidéos et mix live du web comme si vous y étiez (MAJ) | Télécharger mp3 gratuit et légal AIRTIST Blog d’actualités musique, high tech et news du web

  6. Duracell says:

    L’an dernier j’suis ressortis avec les oreilles bourdonnantes, cette année rien du tout… J’suis d’accord avec toi le son etai vraiment pas assez fort.

    A propos de l’ordre de passage des DJ, meme problème que l’an dernier où Cox est passé juste avant Tiesto, Résultat 1h30 d’attente pour acheté une bouteille d’eau tellement il y avait plus personne sur le dancefloor et un stade demi endormi quand tiesto est passé au platine…

    Guetta il a fait le meme mix que l’an dernier… avec une p’tit bonus avec When love takes over.
    Si c’était votre première unighted que vous aussi vous avez adoré finir sur du Nirvana, moi aussi mais l’an dernier, pas celle si.

  7. FRED says:

    Je remercie Clément pour cette analyse complète.
    Je n’y suis pas allé à cause du tarif prohibitif et n’irai pas l’an prochain. La trance n’est pas dans les moeurs françaises. C’est quand même bien d’avoir organisé ce genre de soirée.

  8. adrien says:

    Une edition 2009 moins reussi que la premiere :
    1 pas de parquets sur la pelouse contrairement a l « année derniere ce qui fatigue plus vite
    2 Decor negligé surtoutt le coeur qui n’avait rien de comparable avec le ballon de 2008
    3 Faute professionelle avant le debut du set de la SHM avec une musique jazz classique pour nous faire patientez on est a unighted oui ou non
    4 Video inexistante contrairement a 2008
    5 Un line up meilleur mais un laidback luke ou un joachim garraud aurait été préféré a un sven svath

  9. floro21 says:

    Pour reponse à adrien tu n’est pas le seul à ecouter de la trance .Moi meme je suis venu specialement au Unighted pour voir Armin .J’ai vraiment été tres deçu qu’il passe en dernier.Pour moi il reste le meilleur

  10. Yoxen says:

    Beaucoup de chose à dire sur cette article :
    – Tout d’abord je suis d’accord avec Floro pour dire que l’attente de Cathy a été très longue. J’ai faillit m’endormir avant de ça commence (Ne surtout pas remettre cette chanson l’année prochaine).
    – J’ai trouvé le décor exactement identique à celui de l’année dernière à part que l’énorme cœur n’y était plus. Les 4 petites scènes n’ont pas été aussi utilisé que l’année dernière.
    – Le son lors de la S.H.M était certes peut-être un peu léger mais au moins on ne ressort pas de la sourd.
    – Le prix des billets était vraiment trop élevé.
    – Je rappelle que l’année dernière, pour moins ont avait eut un set de plus et le lever du soleil sur Tiesto.
    – Je suis de plus en plus decu par David Guetta. Il n’a fait que mettre ces chansons. Et puis de temps en temps, pour nous montrer qu’il sait mixer, il mettait du Daft Punk et du Nirvana, chose qu’il avait déjà fait l’année dernière. Il serait peut-être bien de se renouveler un peu monsieur Guetta.
    – Je ne suis pas fan de minimal, je ne parlerais donc pas de Sven Vath.
    – Par contre, j’ai préféré Armin au Tiesto de l’année dernière. Il avait l’air content d’être la et a réussi a réveiller un stade endormit après le passage de Sven.

  11. Mathieu says:

    Merci pour ce billet Clément, très bien détaillé. 😉

  12. Clement says:

    Merci à tous pour vos commentaires, ça fait toujours plaisir !
    Quelques réponses s’imposent.
    @ Aurel : Pourtant si j’y étais au Armin only à Utrecht, et c’est vrai que ce soir là, il (le speaker) nous à réellement saouler (et encore je pèse mes mots). Mais dans l’ensemble je trouve que ça manque un peu sinon pour chauffer la salle.
    @ Adri : Pour les sets a DL, le seul que j’ai trouver pour le moment à DL est celui d’Armin et franchement mes convictions en matière de qualité de musique m’empêche de vous proposer le lien. C’est un vieux record fait dans le publique. La compile quand à elle est payante mais pour une fois à un prix raisonnable (17€ les 3 CD)
    @ Adrien : Ohhh que oui, un Laidback luke aurait été apprécié. Il aurait chauffer la piste pour Armin comme personne.
    PS1: Désolé pour les fautes il est tard. ^^
    PS2: stateoftrance.fr site officiel des Adrien fan de Trance.

  13. Pascale says:

    Clément,
    Je tenais juste à te féliciter pour ce poste fort enrichissant et qui t’aurais valu (excepté quelques fautes oubliées) une très bonne note de la part de mon prof de journalisme !
    Bref, j’y eu l’impression d’y être et je ne manquerai pas de te faire part de mes commentaires à notre prochaine rencontre autour d’un petit verre, celle-ci sera d’autant plus intéressante que plus tard je souhaiterai organiser ce genre de soirée (enfin entre autre)…
    Bref, congratulations, I really impressed .. clap clap

  14. jobijoba says:

    Plutôt convaincu par cette deuxième édition de Unighted.

    J’y allais spécialement pour Armin je précise (comme beaucoup je pense). Qu’il passe en dernier ne m’a pas vraiment dérangé j’avais gardé toute mon énergie spécialement pour son set.
    Globalement j’ai apprécié les différents set sauf Sven dans lequel je ne suis pas du tout rentré. Guetta m’a juste horripilé avec son tic de couper la musique à tout bout de champ et la volonté de caser son dernier single plusieurs fois, mais sinon son set était très agréable.
    Avec des amis on étaient effectivement perplexes sur la qualité du son, surprenant et dérangeant pendant le set de la SHM, mais une fois dans la fosse ça allait mieux, même si quelques décibels de plus auraient été appréciables.

    J’étais peut être moins « en attente » que certains car (merci la fnac) j’ai pu avoir des places à 25 euros. ça fait du coup un peu mieux passer la pilule des boissons…

    Sinon niveau Sécu c’était pas terrible, pendant un break sur les marches pendant le set de Sven(en dessous des gradins) une belle bande de 40/50 jeunes du coin passent par dessus les grilles du stade sous les yeux ébahis de la sécu qui reste de marbre et courent direct vers le B floor. La sécu se réveillera 5 min (précises) plus tard. D’ailleurs on retrouvera cette bande d’emmerdeurs (et je pèse mes mots) dans la B floor pour le reste de la soirée. Je sais bien que c’est dur de surveiller un stade aussi grand, il peut pas y avoir un flic tout les 5 mètres…

    Pour revenir à Armin, quel dommage que Cathy ait gâché la fin de son set !
    Enfin globalement très bonne soirée, en plus comme Clément le soulignait, enfin une vraie grosse soirée électro au sens large en France. On arrivera peut être à rattraper nos voisins européens, mais on est pas mal partis en tout cas.

  15. turtlette says:

    j’ai passé également une très agréable soirée/nuit.
    Je suis d’accord en beaucoup de points mais il y a des choses qui me gênent :
    1/ le prix des places : rendez-vous compte combien coûte la location du stade de france? rien que ça,ça fait monter le prix d’une place
    2/ l’heure de fin et le son : la soirée unighted n’a failli pas avoir lieu (cf le journal le parisien) les voisins du stade de france ont tout fait pour empêcher la soirée de se dérouler et les seules conditions ont été : baisse du son et finir à 5h00 du matin. Donc non ils ne se sont pas moqués de nous, non le but n’était pas de faire « moins » que l’année dernière mais juste rendre l’événement possible… En France il y a des lois et même madame Guetta doit les respecter… De plus, les médecins ne font que dire qu’il faut baisser le son, qu’une soirée peut donner des séquelles irreversibles au niveau de l’oreille interne, donc je trouve ça hallucinant que certains se plaignent de ne pas avoir les oreilles qui bourdonnent (= accouphènes : signe que les oreiles ont souffert)…
    voilà mes petites précisions!

  16. mistergim says:

    Franchement rien à redire à ton bilan à part qu’il est au complet et je suis d’accord avec toi de A à Z. Et j’insiste sur des points précis comme les prix, le son (Pas forcément plus fort mais avec des meilleurs réglages vu la qualité du matériel), le cloisonnement (parc à vache) et également les toilettes inadmissibles pour ces dames. Encore merci à toi pour ce merveilleux bilan que je n’aurai eu le courage de faire!!!!
    P.S: TOUS UNIS POUR LA MUSIQUE
    ARMIN à très vite en france!!!! Les fans sont là!!!!!!!!!

  17. rico says:

    Excelent resumé.
    Faut montrer que la trance c’est pas à prendre pour de la gnognot.
    Super armin tu t’es pas degonfler et t’à montrer à la France ce qu’est la TRANCE. Merci.
    Cathy guetta va en prendre de la graine. Mais a mon avis elle egalera jamais les soirées trance.
    Vive la TRANCE
    Continuer a nous faire vivre avec cette
    trance exceptionnel.

  18. rico says:

    J’espere que les français s’en sont pris plein les oreilles du set de Mr ARMIN VAN BUUREN et qu’ils vont enfin ce mettre au meilleur style de tous les temps : LA TRANCE.

  19. rico says:

    La music d’entré d’armin est tout simplement MORTELLE ENORMISSIME
    ……

  20. Roy says:

    Cathy Guetta qui coupe Armin juste lorsqu’il lance son outro « Burned With Desire »…
    Y’avais de la concurrence entre DJs c’est sûr à le couper comme ça, et le son sur les B-floor c’est pas normal ce qu’ils on fait. Ils ont pas envie de perdre leurs auditeurs House où quoi.

    Allez, ça valais le coup quand même :
    http://www.youtube.com/watch?v=zzse-C1oR4w

    P.S: Je suis un Adrien de plus.

  21. SAm says:

    pour moi le seul dj qui était au top c Armin, et il faut le dire c le meilleur dj du monde et le mix trance était mille fois mieux que la house vive armin vive la trance.

  22. cisco78 says:

    je n’y suis pas allé mais je te comprends… on est « légèrement » a la bourre dans l’événementielle de grande échelle.
    van burren c’est surement crus en roumanie 🙂

    sinon pour les déçus il y a chaque année la queen’s day !!

  23. Mawkens says:

    Je voulais simplement apporter mon témoignage sur les différentes remarques faites ici, et plus particulièrement sur le volume sonore. J’ai participé à de très nombreuses soirées électro (Paris, Londres, Berlin), je suis moi aussi allé à plusieurs reprise à Nature One (qui, je le confirme est sans conteste l’un des meilleurs événements du genre : le camping, c’est juste énorme). Mais tout cela s’est arrêté net il y a maintenant 3 ans. Au retour de l’édition 2006 de Nature One, un sifflement dans l’oreille droite. Un truc habituel pour moi car j’ai toujours eu ce phénomène en revenant de soirée. Sauf que 3 ans après, le sifflement est toujours là, et il faut bien se faire une raison, il sera là pour toujours… La médecine et la science n’ont pas de solution ni de remède miracle pour les acouphènes au jour d’aujourd’hui. Pour être très honnête j’ai passé de très mauvaises nuits pendant un an et maintenant cela va mieux (enfin en règle général, les acouphènes, c’est un truc très vicelard).

    Malgré tout, cette année, je me suis dit, mince, Armin qui débarque en France (je suis resté fan d’électro et de trance, j’écoute tout ça juste moins fort…). Allez hop, j’y vais ! 49€, même pas mal… Je ne cache pas ma joie quand en arrivant dans le stade, la Sweedish House Mafia est à l’œuvre et le son est raisonnable. Cool, je vais pouvoir profiter du spectacle. Je suis quand même armé de mes bouchons filtrants en silicone, capable de supprimer jusqu’à 30db sans altérer la qualité des sons. Tout se passe plutôt pas mal et puis arrive Guetta… Je crois que je n’ai pas pu tenir plus de 10 minutes. Trop fort pour moi… J’ai du me résigner à partir. Dommage… J’écouterai le set d’Armin en MP3 chez moi…

    Si les médecins ont demandé en France à réduire le volume sonore pour de tels événements, ce n’est pas pour rien. Et pour une fois je dois bien admettre qu’ils ont raisons car les conséquences sont assez terribles. Je serais donc juste moins critique sur une organisation qui décide de mettre un son compatible avec les limites du corps humain. Même si je sais que les riverains ont aussi fait pression de leur côté, encore une fois, c’est pour notre bien.

    Pour finir sur une note positive, bien sûr, il faut aller à Nature One, ou ailleurs ! Encore une fois c’est génial. Attention toutefois, la législation allemande est plus laxiste sur ce point et j’en paye le prix fort aujourd’hui. Plus que jamais il faut sortir couvert et être équipé de bouchons efficaces (même si pour ma part j’ai toujours porté des bouchons à Nature One…).

    J’en profite pour féliciter stateoftrance.fr de son travail qui nous fourni les sets de notre très cher Armin. Très bon travail messieurs, merci et bravo !

  24. lol59 says:

    1) En france, il y a une législation en ce qui concerne les volumes sonores en général et dans les manifestations culturelles (spectacles, concerts, etc…) en particulier, et je trouve intelligent de les respecter afin d’éviter des désagréments définitif comme ceux de MAWKENS.

    2) Le spectacle était de très grande qualité et à mon sen a plus au plus grand nombre, ce qui est le but lorsque l’on organise un événement. Si certains pensent avoir la science infuse sur tel ou tel genre de musique, c’est dommage car à les lires il faudrait passer des artistes tellement confidentiels que cette soirée finirait avec le taux d’audience d’ARTE.

    3) Le show (son, lumière, vidéo) était parfait et réalisé par de grands professionnels. Les images sur les écrans géants était très bien réalisées et correspondaient au genre (vivement un DVD).

    4) Oui, le prix des places était un peu cher : c’est à revoir.

    5) Line UP nickel, à part Sven Väth (il manquait un peu de dynamisme) mais c’est mon avis…

  25. drék says:

    manu tu ses ou trouver le set qu’il a fait a unighted??

  26. John91 says:

    c’est vrai que c’était cher.c’est d’ailleurs à cause du prix que je n’y suis pas allé même si Armin van Buuren est pour moi the best.et c’est vrai que ce genre d’évènement « pète » quand même les oreilles!pour ma part ça fait depuis que je suis tout petit que j’ai des acouphènes et pourtant (je n’y comprend rien!)lorsque j’ai passé des tests d’audition mon ouïe était toujours considérée comme normale.de plus ça fait 5 ans que je vais de la musique sur pc car je n’ai pas les moyens de m’achetait des platines même si j’en ai envie.je m’inspire d’armin et d’autres sons trance!j’avoue que la trance n’est pas assez connue en France:suffit de demander à quelqu’un ce que c’est que la TRANCE et …connaît pas(enfin j’ai demandé seulement à des potes et des collègues)VIVE LA TRANCE!!!

  27. Tom says:

    Je ne suis pas allé à cette soirée non plus, mais ce post m’y a emmené quand même ! Bravo !
    C’est une bonne voire excellente initiative de la part de Cathy Guetta que d’organiser ce genre de soirée en France, pays qui est, il faut bien l’avouer et ce n’est en aucun cas un reproche (j’insiste!), un peu à la traine en ce qui concerne l’organisation d’événements de ce genre par rapport à des pays comme l’Allemagne (Nature One par ex.), les Pays-Bas (Sensation,TE,Qlimax,…) et p-e même la Belgique (Sensation,Tomorrowland,…).
    C’est clairement dommage pour le prix qui en a certainement repoussé plus d’un ! Le succès populaire entraine forcément un succès l’année suivante, mais pas à un tel prix…
    J’ai cru lire 69euro/la place (?)c’est le prix que j’ai payé pour 2 jours à Tomorrowland cette année (Moby,Paul Van Dijk,Armand van Helden,Martin Solveig,David Guetta,Felix Da Housecat,Laidback Luke,Dahlback,Axwell,… et j’en oublie).

    Néanmoins, c’était un excellent line-up à Unighted 09. Il n’est vraiment pas évident pour les organisateurs de disposer des dj’s avec des styles aussi différents dans des plages horaires. A vous lire, Sven Väth a plutôt calmé le stade avec sa Minimale, c’est dommage. Car je suis persuadé que son set était excellent, comme toujours. Faire faire l’enchainement entre David Guetta et AVB à Sven Väth était vraisemblablement mal choisi. Mais faire mixer un monstre de la musique éléctronique comme Sven Väth pour chauffer la salle (avec tout le respect que j’ai pour Axwell et Steve Angello) dès le début de la soirée, c’est osé…

    En espérant croiser pas mal de Français le week-end prochain à Tomorrowland 😉
    A bientôt et encore bravo pour le travail que vous abattez pour ce site !

  28. SinQo says:

    Pour Ton Analyse Je Donne Un 9/10 Merci
    Mme Guetta A Baucoup D’experience Serte Mais Je Crois Qu’il Faut Donner Ce Genre D’experience A Un Homme Et Je Suis Pas M A T C H O…….
    Il Ne Faut Pas Oublier Que C’est Une Grosse Résponsabilité
    Voila

  29. madoxav says:

    Analyse objective, bien joué 🙂
    C’est vrai que Sven a un peu endormi les gens, pas habitués à ce genre de musique (dont je fais partie).
    Après, ça reste pas mal, faut reconnaître que le passage Guetta était terrible… Et que le set d’Armin a été gâché par le niveau sonore et les gens qui désertaient…

  30. Joris says:

    Un peu déçu de l’organisation. Avec le prix qu’on a payé, on a même pas eu le droit à une cannette du sponsor officiel de la soirée ou un goodie, c’est vraiment pas fidéliser le public.

    Sinon, j’en garde une idée moyenne, même pour Armin car je suis venu pour lui et il a malheureusement passé plus de trance mélodique que vocal alors qu’il a fait d’excellente remix avec Dash Berlin, Rank 1 ou Jaren. Bref, j’aurais aimé un peu plus de vocal…

    Et la bouteille d’eau de 25 cl à 3€ m’est restée au travers de la gorge avec les nanas qui dansent de la tektonik sur de la minimale =O)
    J’ai pas apprécié la manière dont Cathy a fermé le show…

    Bref, je ne reviendrais pas l’année prochaine et quitte à banquer, j’irais à l’étranger pour vivre de la vrai trance et pas un peu de trance mélangée à la faune tekto-bitch parisienne.

  31. Fred says:

    Oui très bonne analyse de la soirée, moi non plus je n’y retournerai pas l’année prochaine…
    J’ai remarqué durant la cession de Sven Väth un énorme loupé de sa part (un mix bien raté), mais bon ça arrive même aux meilleurs…

  32. Lalou says:

    Personnellement je suis partie aussi à cette soirée pour Armin, et je suis d’accord aussi avec Joris, il manquait le vocal…j’étais sûre et certaine qu’il en passerait, légèrement déçue par rapport à ça mais sinon le set était bon dans l’ensemble.
    Quand à Sven vath, il s’est loupé à certains moments, en tout cas il a déja fait mieux, beaucoup mieux même….mais si il a endormi le public c’est qu’il ne le connaissait pas réellement, tout à fait d’accord quand tu dis que le style n’est pas encore dans les moeurs Françaises. Dommage !

    PS : A SinQo…Pourquoi un homme? Et pas une femme?
    Grosse responsabilité… je suis d’accord mais homme ou femme, ils peuvent tous les deux gerer une aussi grosse responsabilité !! je ne vois pas le rapport !!

  33. Guillaume says:

    Bonjour à tous, voici mes quelques impressions,

    Tout d’abord, je tiens à rappeler que j’ai eu la chance l’an passé de fêter mes 24 ans le jour du concert (né le 05/07/1984) jusque là tout va bien pour 120 € la place et 100 € de déplacement… enfin on à pas tous les jours 24 ans.

    Bref, cette année j’y retourne pour mieux, 25 ans car toujours à la même date, super content d’y aller et là…

    Déjà comme beaucoup, billet de vente toujours aussi cher, j’en profite car c’est mon anniv sinon + de 100 € la place bonjour,

    1) décor absolument inchangé par rapport à 2008 vraiment déçu,

    2) Peu voire aucune innovation contrairement à l’an passé, d’ailleurs au bout de 5 h de concert j’en avais déjà marre tellement c’est chiant surtout pour entendre Sven vath enfin c’est personnel

    3) Une foule bien moindres comparé à l’an passé, je pense que l’on était pas loin de 10000 de moins car l’an passé les 40000 y était

    4) David guetta ? c’est qui lui ? il joue tout pareil qu’en 2008 quel honte ? il innove un jour cet homme là ? vraiment plus que décu

    5) après deux années de suite au stade de france, je ne sais pas si beaucoup comme moi on soit était 2 ans de suite là bas ou on fetait leurs anniversaire mais c’est clair qu’en 2010 si y’en à un car rien d’officiel je n’y retournerais plus

    6) Honte au prix des boissons, à 10 € la flute de champagne de 10 cl environ les boules, l’évian etait si je me rappele à 4 € les boules pour de l’eau quoi et la bière j’en parle même pas,

    A bientôt

  34. Rim JABEUR says:

    Bonjour à tous.
    Pour ma part, il y a une chose qui m’a vraiment déçue, c’est la fin du concert et la manière dont Cathy Guetta a stopé net Armin (qui était tout de même, rappelons le, l’INVITE de la soirée et qu’en plus c’est mon DJ préféré) et de manière assez sèche, à mon goût lorsqu’il a voulu prolonger l’instant avec l’un de ses plus gros titres : Burned with desire.
    Je veux dire qu’en tant qu’organisatrice, ça aurait été la monindre des choses de le laisser aller jusqu’au bout. Après une telle nuit, je pense qu’on en était plus à 5 minutes près.

  35. Pingback: Unighted 2009 : La production répond à nos questions ! | State Of Trance & Armin Van Buuren

Laisser un commentaire

Back to Top ↑