TRANSMISSION Prague 2011 – Review

Posté le 05/12/2011 par Emmanuel

Nous laissons aujourd’hui la parole à Benji, qui a assisté à la TRANSMISSION Prague le 19 novembre dernier.
Merci à lui d’avoir pris le temps de nous faire partager ses impressions à chaud sur cette soirée.

J’ai découvert cet évènement via le RDS d’un membre de l’équipe « be-dance » l’année dernière, après plusieurs photos et vidéos vues sur Internet, je me suis dis que cette soirée valait le détour…

Après avoir vu de nombreuses photos et vidéos, un petit groupe s’est rapidement constitué (mon frère, un de ses potes, ma copine et moi). Motivés comme tout, nous avons donc acheté parmi les tous premiers nos places pour 40€ avec les frais bancaires.

ACHAT DES PLACES

Le système de vente n’est pas évident. Chaque client envoie un mail avec ses infos. Après paiement, ils envoient les places par voie postale. Après trois semaines d’attente, les précieuses places sont arrivées. C’est tout de même un autre sentiment d’avoir un ticket de la soirée dans une enveloppe criblée de mots tchèques incompréhensibles, ça change de nos PDF imprimés !

DIRECTION PRAGUE

Il a fallu attendre quelques mois avant de retrouver notre petit groupe sur la route de Prague pour 720km (aller :p) dans ma petite Clio ce samedi 19 novembre !

Nous sommes partis vers 12h d’Alsace. La traversée de l’Allemagne s’est bien passée mais 50km avant la République tchèque nous avons rencontré un brouillard bien épais. Obligé de rouler à 100 km/h c’est pas le pied et ça change des 5h passées à 140 !! De plus, la nuit tombe plus vite vers 16h donc les derniers kilomètres étaient fatigants !

Coté vignette, aucun soucis. Nous l’avons prise à la frontière, 11€, puis nous avons échangé nos euros dans la même station (le taux était un peu pour les pigeons : 1€=22Kz mais nous sommes des touristes !)

ARRIVEE A PRAGUE

Nous sommes arrivés pour 19h30, sous les lumières de la capitale de la République Tchèque, nous sommes allés manger au PRAVEK : un restaurant dans Prague 5 vraiment stylé (on mange dans une caverne). Je vous le recommande si vous y allez. Après avoir bien mangé, nous avons pris vers 21h la direction de l’O2 ARENA. Nous sommes y sommes allé par le centre ville pour découvrir la ville de nuit. Grande surprise : aucune circulation le samedi soir mis à part les tramways =D

Nous sommes allés dans le parking de l’O2 certes, payant, mais couvert et 5°C dedans (c’est un luxe à Prague !). Petite déception : le parking n’était pas bien rempli, peu de coffres ouverts et d’apéro entre fans. Je pense que le prix 200Kz (un peu moins de 10€) a incité les gens à se garer sur les parkings des commerces à proximité. Nous avons rencontré un groupe de Slovaques très sympa, j’ai compris qu’ils aimaient la vodka comme nous aimons la bière et ils en consomment à quantité équivalente !

LA SOIREE

Nous sommes allés à 22h à l’O2, après avoir passé le portique d’entrée, le compostage des billets, l’ambiance du festival commençait à nous emporter! Nous nous sommes dirigés vers les escalators puisque tout le monde les prenaient pour aller sans doute sur les gradins.

He ben non !

Les escalators desservaient plusieurs vestiaires qui étaient surchargés ! Pour nous, pas besoin de vestiaires, la voiture était à 1min ! Donc 15 min d’attente en moins =)

C’est là que j’ai compris que le stade est en partie enterré, le rez-de-chaussée va directement sur les gradins où la : POUAA !!

Une ambiance du tonnerre, Gareth Emery met le feu avec des tracks trance-électro. Nous avons une vue d’ensemble sur 10 000 personnes. Les dernières 30 min de son set sont passées en un instant ! Avec des sons comme : Slap My Pitch Up, Sanctuary ; One Militia. Il nous à mis dans l’ambiance certes en ne jouant pas que du fulltrance mais rien de tel pour un début. J’ai trouvé ce « demi-set » vraiment bon.

Juste le temps d’admirer la superbe salle : c’est vraiment bien de voir le spectacle en hauteur ! Déjà les premiers et nombreux lasers nous viennent dessus !! Un écran énorme au centre et toutes les lumières autours avec des effets souvent circulaires. Au dessus, un énorme caisson avec quatre écrans un peu style match de NBA. Le son, lui était vraiment puissant et d’une excellente qualité !

C’est déjà le moment de l’entrée de Markus, attendu comme Armin en Hollande !

Après une intro du tonnerre encore une fois, je remarque qu’avec un peu de hauteur on apprécie vraiment différement le show ! Les effets sont de plus en plus nombreux durant son set où il joue et enchaîne de nombreuses tracks qui mettent le feu à la salle : Surreal ; Sleepwalkers, Advances , Koko, Resurrection, The New World.

C’est vraiment l’idole du pays ! Et son set était dynamique, rythmé, vraiment du haut niveau ! Quel laser show au passage de Resurrection, monstrueux !

Voila A&B qui prennent le relai, leur intro est un poil en dessous de celle de Markus. Ils ne sont que deux (2/3) sur la scène et après le set que nous venions de voir, c’était un peu fade…

Justement, il est temps de faire une pause !

Il y avait, je pense, pas moins de 30 stands de boissons et nourriture à des prix vraiment faible ! Très surprenant pour ce style de soirée ! C’est vraiment bien de payer une bouteille d’eau à moins de 2€ contre 5€ à l’ASOT. Idem pour la bière, le Red bull à 3,5€ le verre de 33cl. Puis c’est tellement bon de faire une pause en buvant une bière assis devant ce spectacle ! Les gradins étaient équipés de sièges donc pas de soucis d’entassement aux zones de restauration !

Et puis… Il y a ces filles ! Vraiment belles, avec des tenues que l’on ne peut imaginer porter en France. Même ma copine m’a donné raison !

Après cette interlude, nous sommes retournés voir la fin du set de A&B, c’était vraiment pas mal malgré un peu de déjà-vu à l’ASOT 500. Mais sur le plan de la progression de la soirée, passer après Markus, c’est pas terrible…
Mais une bonne fin de set tout de même avec un hommage touchant au père de Markus victime d’un cancer.

Il a suivi un Transmix ! Qu’est ce que le Transmix ?
30 minutes de son incontournable avec des performances visuelles que perso, j’ai trouvé un rang au dessus des derniers évènements trance en Hollande ! Ils devaient vraiment s’éclater les ingénieurs son et lumières.

Après, place à Ferry Corsten qui fait encore vibrer ce stade avec des sons comme Adagio Without Strings, Silence et Brute que j’ai toujours voulu entendre en live (énorme) !

48319665.jpg

Voila, il est temps de se reposer un peu pour faire la route du lendemain … Ou plutôt dans 2h30, mon frère est resté avec son pote jusqu’au bout, il m’a dit que John était vraiment époustouflant.

Petit bémol : l’évènement est en novembre et côté route c’est pas le top, ça fatigue plus que de rouler sous le soleil … Mieux vaux prévoir 2 à 3 jours sur Prague pour profiter de toute la soirée sans se soucier du trajet.

En résumé :

Les plus :

  • Feux d’artifices énormes
  • Lasers plein les yeux
  • Un son bien réparti
  • Écran géant
  • Voir ce spectacle en hauteur
  • Se restaurer sans attendre plus de 5 minutes
  • Les filles de l’Est
  • Une ambiance vraiment sympa comme dans tous les events que j’ai fait !

Points négatifs :

  • Vestiaires pour les intéressés
  • Passage de A&B après Markus
  • Évènement en hiver

A bientôt pour un prochain event.  :p

Tags: , , , ,



4 réactions à TRANSMISSION Prague 2011 – Review

  1. Spartiate says:

    Super classe et à un Event à faire !

    Merci ^^

  2. Worg says:

    Super photos, light show devait etre bien cool. Markus au top comme dab.
    Y a pas a dire les bonnes grosses teufs c’est pas en france.

  3. VANGUIGUIC says:

    c clair faire la fete dans les pays de l’est c’est quand meme autre chose qu’elle ambiance !!!vivement l’asot !!!trop hate

  4. Amity says:

    Super ta review ! ça a l’air vraiment magnifique !! j’en bave lol

Laisser un commentaire

Back to Top ↑