Trance Energy 2009 à Utrecht – 07/03/09 [Review]

Posté le 09/03/2009 par Emmanuel

Le concept de « review de soirée » rédigé par nos lecteurs est de retour pour vous faire partager la Trance energy vu par nos lecteurs…

Pour cette deuxième, c’est Clément qui s’est prêté au jeu en nous racontant sa soirée à l’occasion de laTrance Energy 2009 qui s’est déroulé samedi 7 mars à Utrecht en Hollande.

trance energy 2009

Clément, merci et à toi la plume:

Jaarbeurs… Utrectch… les retrouvailles après un an d’attente et encore des souvenirs de l’Armin Only plein la tête.
Pour la trance energy, pas de doutes, on met les petits plats dans les grands pour faire oublier le reste du monde durant une nuit. Et ça marche !
Comme a son habitude, l’orga est au top.
Moins de 5 min pour rentrer dans le Jaarbeur à l’heure du Start, quasiment pas de queue pour prendre les tickets conso, pas de queue du tout pour les WC (Durant tout l’évent !!!).
Le personnel de GO FAST qui se démène derrière le bar pour servir tout le monde en moins de 2min.
La Sono est de très haut niveau sur les différents stages (Même si comme l’a fait constater Emmanuel, il y avait un petit « point bas » juste avant les premiers retours du Main.)
Le show visuel du main stage est démentiel, light, laser, feu d’artifice, écran led, spots… La disposition de tout ce matos est parfaite, on en prend plein les yeux et l’on adore ça. Le panorama visible du fond du main restera gravé dans les mémoires.

trance energy 2009

Passons maintenant aux sets, étant resté principalement sur le main stage, je ne parlerai que de celui-ci et je tiens à préciser que les lignes suivantes ne reflètent que mon humble avis:

Jeff E : Je n’étais pas encore présent sur le Main.
– Tidy : Il commence les hostilités en matière de gros son, sa fin de set est géniale, il passe une track puis il monte sur la table à côté des platines pour chauffer le publique, il fait sa transition, il remonte, il saute dans tous les sens, lorsqu’il quitte ses platines le main est en feu.
John o Callaghan : Voici ma grosse déception de la soirée, un producteur de folie, un créateur génial et pourtant… Pendant son set, la sauce ne monte pas, les bons morceaux s’enchaînent mais sans plus, pas de frissons, pas de palpitations, rien. Je regarde autour de moi, peu de monde danse, beaucoup sont statiques où discutent. Je pense qu’il s’agit réellement d’un rendez-vous manqué avec le public.
Rank 1: Une brève apparition du duo sur le main, le temps de jouer l’hymne de la TE 2009 en live et il sont déjà repartis. Ils enflamment complètement la salle et laissent au soin de Mr AVB de poursuivre.
Armin Van Buuren : Le voilà, il est là, il joue à domicile et ça se voit. Le publique scande son nom avant son intro, les lasers se mettent en marche, le son monte (ou alors c’est juste une impression ^^). 2 heures de son plus tard, ll quitte les platines et termine par un « Delerium vs. Gareth Emery – This Is Silence (Myon & Shane 54 Collision) » d’anthologie . Encore un bon set pour Armin qui ne déçoit pas, il est exactement dans le créneau de trance où on l’attend : Il saute, danse, fait le show et passe du très bon son.
Paul Van Dyk : Changement de DJ, changement de style, pas de changement niveau qualité, un set technique, des tracks qui s’enfilent à toute vitesse. Il passe beaucoup de ses propres sons (pour notre plus grand bonheur), mélangés à des morceaux commerciaux du moment remixés (Eric Prydz , Dave Darell) et un « The Killers = Human (Ferry Corsten Dub Remix) » qui va rendre la salle hystérique.
Marcel Woods : Voilà l’énorme surprise de la soirée, un set exceptionnel composé principalement de ses propres sons ou remixes. Il réussit à nous repasser le « Rank 1 – L.E.D. There Be Light » pour la 4ème fois de la soirée et en plus nous fait un remix de près de 10 min. Magique, est le terme qui convient le mieux à ce set, il est 5h du matin et avec un son pareil on se voit bien rester sur la piste jusqu’à épuisement.
Fausto : Deuxième grosse surprise de la soirée, lui aussi fait un set génial et atomise nos dernières forces de la nuit. Pour une première venue à la TE c’est une sacrée performance que ce DJ plutôt « hard » nous fait. Un seul regret quant à son set, il ne dure qu’une heure.
– C’est la fin de la TE 2009 et l’on reprend avec enthousiasme l’hymne de la soirée dans les oreilles.

On repart de la Trance Energy exténué mais heureux. L’heure est maintenant à la programmation des futurs évents, en effet, le livret donné à la sortie laisse prévoir un grand nombre d’évents de folie à venir pour cette année.

Je termine par un merci à Party trip qui nous permet de se rendre sur ce genre d’évent et particulièrement aux admins de notre bus pour leur sympathie et leur enthousiasme.

Je reprend la plume et vous link ici des vidéos prises à droite à gauche qui immergeront dans l’ambiance générale…

Tags: , , ,



2 réactions à Trance Energy 2009 à Utrecht – 07/03/09 [Review]

  1. Natsu says:

    C’était énorme quand même…

  2. christophe88 says:

    J’y étais aussi, cette TE aura été trés satisfaisante. Pour moi le coup de coeur aura été le set de Paul Van Dyk, il a tout retourné!!! 🙂

Laisser un commentaire

Back to Top ↑