Review ASOT 500 – Den Bosch [Photos/Vidéos]

Posté le 18/04/2011 par Emmanuel

header review

Ce week end encore, l’équipe stateoftrance.fr (au grand complet !) est partie en ballade au pays des Moulins, des tulipes et du vélo. Mais pourtant ce n’est pas du coté de la capitale ou d’Utrecht que nous avons passé la nuit. Alda events (la société organisatrice d’événement d’Armin, pour ceux qui ne le savent pas encore) avait décidé de réquisitionner le BrabantHallen de Den Bosh pour fêter dignement l’épisode 500 du radioshow d’Armin.

En ce samedi soir 9 avril 2011, l’Amiral Armada est à la barre. Son cap : Un radio show live de 10h !
Sa flotte est préparée à affronter l’océan humain (20 000 personnes) venu pour le quatrième opus de son périple.
Ses 5 cabines (A State of Blue, A State of Green, A State of Yellow, A State of Orange, A State of Red) seront habitées par 40 des meilleurs capitaines au monde (Mat Zo, Arty, Markus Schulz, Above & Beyond, Gareth Emery, W&W, Ashley Wallbridge, Arnej, Andy Moor, Paul Oakenfold, Cosmic Gate, Aly&Fila, John O’Callaghan, Roger Shah, Sean Tyas, Eco, Alex M.O.R.P.H., Menno de Jong, Rank 1, Sied van Riel, Myon & Shane 54, Giuseppe Ottaviani, Daniel Kandi, Ummet Ozcan, Tenishia, Orjan Nilsen, Max Graham, Ben Gold, Signum, Robert Nickson, Claudia Cazacu, Estiva, Bart Claessen, Jon O’Bir, Sophie Sugar, First State, Marc Simz,Rafael Frost).
Son voyage à travers le globe commençait à Cap Town, et a atteint son point culminant après avoir fait escale à Johannesburg, Miami, et Buenos Aires.

Larguons les amarres et laissons nous porter au gré des flots pour cette nuit magique qui sera retransmise en live à des millions d’oreilles à travers le monde.

header review

LES SETS

Pour notre part, nous sommes majoritairement restés sur le Blue donc nous vous laissons mettre dans les commentaires ou sur le forum vos appréciations des autres stages et sets. (N’hésitez pas, chacun sa sensibilité, ses goûts, son ressenti… personne n’est là pour juger mais tout le monde est ici pour partager une seule et même passion : la Trance)
Pour ce qui est de l’ordre des DJ’s, nous sommes partagés. Pour ceux d’entre vous qui nous suivent depuis un moment, vous comprendrez surement l’expression : « il nous ont fait une Sven Vath @ Unighted » ou en version décodée « Quand l’ordre des DJ’s est dicté par leur popularité et non par la cohérence de leur style ».

En clair, on a eu le droit à une Timetable irrégulière où les sets n’étaient pas ancrés dans une logique de progression et les différents styles de Trance auraient pu être organisés de façon à être plus enclin à faire monter l’énergie pendant les premiers sets, et ainsi atteindre le maximum d’énergie avec les sets de Markus & W&W au point culminant de la soirée (00h – 04h). On aurait pu ensuite entamer une « redescente » sur la dernière partie de la soirée. En contre-partie, l’avantage du multi-stage, c’est que justement on a le choix et on peut sans souci se diriger ailleurs pour trouver une ambiance différente.

header review

L’Organisation

Du point de vue organisation, Alda est opérationnel, ce n’est pas leur premier gros event, tout est déjà réglé comme du papier à musique. Pas d’attente à l’entrée, pas d’attente pour les fouilles, « presque » pas d’attente pour les lockers (On se rappellera le « carnage » des lockers du Armin Only 2008 qui a servi un peu de leçon).
Les Points d’échanges pour les « tokens » sont nombreux (Dommage que les distributeurs de tokens automatiques vus à la Energy 2011 par exemple ne soient pas présents), les bars aussi (avec beaucoup de monde derrière !), le coin repos et restauration est grand. Les secours et la sécurité sont au point, les sens de circulations sont respectés. Tous ces petits éléments font qu’un event se passe bien.
Certains d’entre vous se sont plaints des sens de circulation et des blocages, mais sérieusement comparé à une « I Love Techno », c’est vraiment mineur et je pense sérieusement que dans tous les cas c’est nécessaire pour un event de cet taille.
Néanmoins, il persiste quelques petites ombres au tableau. Les toilettes sont prises d’assaut tout au long de la soirée et leur quantité est peut être un peu juste. Les salles sont inégales en taille et lors de certains DJ sets, l’affluence est difficile à gérer par l’organisation : Orjan Nilsen sur la Orange, pas moyen de bouger dans une salle archibondée ou encore la fermeture du State of blue vers la fin du set d’Above and Beyond (juste avant le set d’Armin !) alors que la salle n’est pas saturée.

Coté mise en scène et lumières, là encore les stages sont inégaux, le blue est particulièrement réussi alors que le orange frise le ridicule. Les lights, les lasers, les écrans LED mobiles, le résultat est assez plaisant et le show a pu suivre une évolution visuelle tout au long de la nuit! Une mention spéciale pour le studio entièrement vitré en extérieur : c’était parfait !

header review

REMERCIEMENTS

L’ASOT 500 c’est l’anniversaire d’un radioshow, mais plus seulement. C’est désormais la plus grande manifestation Trance au monde, c’est l’anniversaire de la Trance elle même ! Un anniversaire que l’on fête mondialement sur 5 week-ends. Un anniversaire avec tous les membres d’une même famille réunis, les meilleurs DJs pour le meilleur public. Et au milieu ; la Trance, qui souffle ses bougies.
Et comme tout le monde, elle vieillît, elle s’enrichit, elle change, en un mot : elle évolue ! Et c’est cette évolution qui est au cœur des débats après cet ASOT 500.

La frontière entre les styles et les genres devient de plus en plus fine. Des DJs trance qui jouent de l’electro-house (Gareth Emery qui joue du Steve Angello), des DJ Electro House qui jouent de la Trance (Axwell qui joue du Mat Zo). Le remix d’Avicci qui est la version la plus jouée de Drowning d’Armin…
La Trance évolue et cela peut faire râler les plus conservateurs d’entre nous : « W&W c’est pas de la Trance ! », « Armin ne produit plus un morceaux potable, exception faite des Gaia » sont quelques unes des phrases que nous avons relevées.
Alors oui, la Trance évolue, mais dans le bon sens. Ce n’est plus une musique exclusive, réservée à une élite d’érudit, c’est un style musical inclusif qui prend le meilleur des autres genres et qui s’en nourrit.

header review

Ne serait-ce que ces derniers mois sur nos ondes radios (dont je ne m’étendrais pas sur la médiocrité…), nous avons pu entendre des morceaux d’Armin (Not giving Up On Love), de Nadia Ali (Rapture), que Tiesto est devenu « DJ résident » sur NRJ ainsi que pour le nouvel an 2011, et des rumeurs circulent sur également sur l’arrivée d’Armin sur les ondes. Alors, est-ce que nous sommes en train d’assister à l’émergence de la Trance dans notre pays ? Ce n’est pas sûr, mais si cela peut permettre aux gens de se rendre compte qu’il existe un style musical totalement dépourvu de promotion en France mais qui mérite d’être suivi, c’est peut-être un mal pour un bien.

En tout cas l’affluence des Français pour un event Trance n’a jamais était aussi importante, ce n’est plus un petit groupe qui part assister à une soirée Trance, mais c’est une communauté qui se retrouve pour faire « leur soirée Trance ». Et c’est aussi ça que nous avons fêté ce week end. Alors merci à tous !

Merci tout d’abord à Alda Events qui nous a permis de couvrir l’événement, merci aux organisateurs de voyages, merci aux gens du forum qui donnent de leur temps pour leur passion, merci à Mathov, merci à Nano, merci a ceux qui nous laissent des commentaires et enfin et surtout merci à vous les lecteurs. Car c’est grâce à vous que notre aventure est possible !

header review

L’équipe de Stateoftrance.fr

Toutes nos photos

Awesome Flickr Gallery Error - Photoset not found

Pour consulter les photos en meilleures qualités, c’est directement sur le flickr.

 

Nos quelques Vidéos (beaucoup d’autres disponibles sur le forum)

Tags: , , ,



7 réactions à Review ASOT 500 – Den Bosch [Photos/Vidéos]

  1. Joris says:

    Dans l’ensemble je suis d’accord avec vous : c’était vraiment super. Pour ma part, j’étais juste à côté de vous (sur les photos dans l’herbe) et si j’avais su que c’était vous, je me serais join à vous (je suis « eexit » sur le forum).

    Dans un esprit un peu rétrograde, je suis bien content que la France découvre de plus en plus la France mais j’ai tout de même un peu peur que cette musique soit « salie » par des hordes des gens qui ne sauraient pas l’apprécier (un peu comme les gens qui dansait de la tecktonik sur de la minimal @ Unighted ’09). Partageons mais soyons prudent car si la musique devient trop commerciale, c’est mort =S

    Je ne sais pas vous mais personnellement, j’ai juste envie d’y retourner… C’était magique !!! http://blog.eexit.net/2011/04/une-page-de-tournee.html#asot

  2. tiloup says:

    salut c’était vraiment énorme !!! j’ai passé une bonne soirée de la soirée a vadrouiller entre les salles et au final entendre un peu de tout sans savoir me poser (je sais pas choisir :s) … avec regret quand je vois maintenant les tracklist !!! Perso pas pu voir armin trop de monde pour entrer …. mon plus grand regret !!!! snif !! une prochaine fois !! J’ai rencontré certaines personnes du site a l’entrée, ca fait plaisir de voir des francais qui aiment la trance 😉

  3. BoZ says:

    Chouette photos !

    Sur le : « pas moyen de bouger dans une salle archibondée ou encore la fermeture du State of blue vers la fin du set d’Aboveand Beyond (juste avant le set d’Armin !) alors que la salle n’est pas saturée.  »
    Je me suis demandé sur le coup si c’était pas fait exprès. Bloquer l’accès à la salle alors qu’elle n’était pas saturée puis re-ouvrir les portes pour ceux qui avaient fait la queue.

  4. Jules says:

    Attention! ASOT 500 c’est l’anniversaire du radioshow et non du Podcast. 10 ans déjà!

  5. Emmanuel says:

    @Jules: C’est corrigé, merci bien !

  6. laurent says:

    Bonsoir,

    C’était pour moi, le premier event de cette envergure et mes commentaires rejoignes le résumé.
    J’ai pas mal vadrouillé dans les salles (excepté la rouge où je ne connaissais personne) pour voir et écouter le plus de DJ possibles. 5 salles, c’est à la fois bien car on peut changer de style rapidement mais 5 salles c’est aussi beaucoup trop car on ne peux pas tout voir ….

    La qualité sonore est exceptionnelle pour les volumes des salles. Les jeux de lumières sont énormes et travaillés.
    Tout est fait pour que l’on en prenne plein la poire ! Enfin … Du moins pour la salle principale. Petit regret que l’on ne retrouve pas la même chose sur les autres salles.

    Côté organisation :
    20 000 personnes et pas un seul dérapage. Pas de vigile dans la salle, une auto discipline exemplaire.
    Bien entendu plus tu te rapproches du DJ plus c’est compact mais à 30 m tu avais de la place pour balancer tes bras.
    Le coup de fermer temporairement la salle principale pour éviter le surpeuplement c’est frustrant quand tu attends mais bien joué pour être à l’aise dedans. j’ai aussi loupé la fin d’above and beyond et le début d’armin et je regrette un peu quand je revois les passage en vidéos :(
    Tout est fait pour que l’évènement se passe dans un ambiance saine et sereine.

    En bref, j’ai passé un excellent moment. Je salue l’organisation et les DJ pour leur sets.
    Tout était réunis pour un évènement se passe à merveille et dans un ambiance saine et sereine.
    Que du bonheur !

  7. VANGUIGUIC says:

    slt Laurent je crois que l’on est pas pret de voir ça en Fance ils ont une discipline au Pays Bas q’on en prenne de la graine c ‘est vraiment super agreable de faire la fete dans une ambiance comme ça sa ressemble a l’ambiance a Ibiza avec les Anglais tres cool euh aussi en soiree !!!!vive la TRANCE

Laisser un commentaire

Back to Top ↑