Mysteryland 2014 – Review

Posté le 05/11/2014 par Thomas

coverMysteryland2014
Tout d’abord il faut savoir que MysteryLand est organisé par ID&T qui est l’une des plus grandes sociétés d’organisation d’événements EDM dans le monde. C’est aussi l’organisme derrière Tomorrowland et les Sensation.

Le premier Mysteryland fut organisé en 1994 sur la commune d’Haarlemmermeer Aux Pays-Bas. L’organisation est donc bien rodée depuis le temps et tout est fait pour accueillir au mieux les festivaliers.

informations autour du festival

Il y a de nombreuses façons d’accéder au festival, voiture, covoiturage, bus, train et bien sur le mythique vélo néerlandais … En fonction de votre moyen de transport il y a différents parkings, en effet il y a un système très pratique qu’est le kiss&party simple dérivé du kiss&fly connu sur les aéroports. ID&T est très axés sur l’environnement et l’impact des festivals sur la nature, c’est donc tout naturellement que le covoiturage et les moyens de déplacement doux sont recommandés. Néanmoins si vous venez en voiture il est conseillé d’acheter une place de parking (15€) et de planter un arbre pour minimiser l’impact de CO2.
Sur l’autoroute il y a déjà des panneaux indiquants les directions du festival et vous pouvez donc ranger votre GPS. Les indications sont claires et visibles ce qui est très agréables, une fois devant les portes du parkings votre réservation de parking est scanner et il ne reste plus qu’à trouver une place.
une fois équipé il reste une petite marche de 15/20 minutes pour atteindre l’entrée (il y a deux entrée, Nord et Sud). Le rituel de la fouille est bien sur obligatoire mais plutôt rapide, en fonction du ticket (normal, VIP, invité, press) il y a un portillon différents pour éviter un flux trop importants et ainsi améliorer l’expérience du festivalier.
quand enfin le portillon est passé on entend tout de suite yesterday was history, today is a gift and tomorrow is a mystery la devise que chaque participant EDM connaît et chérit. À chaque entrée se situe une vaste tente remplie de “lockers” qui ne sont pas immenses mais permettent tout de même de rentrer un sac de taille classique (15 litres environ).

Une fois allégé il convient de se repérer par rapport à l’immensité du terrain. D’après mon podomètre j’ai parcouru environ 30km ce jour là ! Au moins on se dépense en faisant la fête ! Il est vrai qu’au début trouver le chemin le plus court pour aller d’une scène à une autre n’est pas des plus simples surtout avec le planning serré, j’ai d’ailleurs vu un nombres incalculable de gens courir pour ne pas rater les première minutes de SET de Garrix :(.

ML2014-TBekker0020

Pour récupérer des Token, c’est super facile et rapide, vous avez le choix entre les guichets et les distributeurs automatiques (argent liquide ou alors carte de credit) pour dépenser ces mêmes tokens il y a de nombreuses options, envie d’un burger ou alors d’un repas gastronomique ? Aucun souci, tout est possible, voir même un massage si vous êtes épuisé après avoir trop dansé !

ML2014-TBekker0041

 

ML2014-TBekker0216

le festival

Comme je l’ai déjà mentionné c’est grand, il s’agit d’un avantage et d’un inconvénient à la fois ! Avantageux car les festivaliers sont éparpillés sur le terrain (malgré le flux important dans les allées), cela permet aussi à l’organisation de mettre plusieurs scènes et ainsi satisfaire tous les goûts musicaux) mais à contrario si l’on souhaite voir un DJ sous le Dôme et un autre sur le Mainstage c’est mission impossible dû à la distance et les “bouchons” dans les zones piétonnes.

ML2014-TBekker0132

Je ne rentrerais pas dans le détails de la line-up vu le nombres d’artistes et que les goûts de chacun diffèrent. Mais les scènes étaient toutes plus impressionnantes les unes que les autres (the big top était un fourneau … Mais l’ambiance été enflammée !) le spectacle visuel de Q-Dance et du mainstage étaient en compétitions même si les ambiances étaient très différentes les deux avaient un rendu époustouflant … Les scènes plus petites se défendaient tout aussi bien, notamment celles de Heineken (serait ce pour la bière ?). Malheureusement il était difficile d’avoir une vraie impression sur chaque stand vu le peu de temps (12h sur un tel festival passent très vite)
Le plus grand spectacle était probablement la cérémonie de fermeture sur le MainStage avec Hardwell … Le mélange de pyrotechnie, de lumière et son était assez marquant & fabuleux.

ML2014-TBekker1922

Pour conclure

Si vous aimez TML vous serez peut être déçus, mais sinon ce festival est super, il n’est pas trop grand mais permet tout de même de se divertir et écouter beaucoup de styles de musiques électroniques différents, je regrette juste qu’il ne soit pas sur deux jours.
Un conseil prenez des chaussures de Rando (boue, pieds écrasés, longue journée). Je suis impatient de voir l’aftermovie mais surtout la lineup de l’an prochain.

ML2014-TBekker4536

Encore un grand merci à ID&T qui nous a permis de couvrir l’événement.

Photos



Laisser un commentaire

Back to Top ↑