Interview avec Martijn van Den Berg (United Music Events – Transmission)

Posté le 13/11/2013 par Emmanuel

Lancé en 2006, Transmission est un évènement et un concept créé par United Music Events qui a su s’imposer au fil des années en Europe de l’est. Organisée dans l’immense O² Arena Prague, la 10ème édition de la Transmission ouvrira ses portes dans un peu moins de deux semaines. L’occasion pour StateOfTrance.fr de poser quelques questions à Martijn van der Berg, responsable des relations publiques internationales et en charge des 4 000 festivaliers étrangers qui prendront part au festival, venus de plus 50 pays différents.

Quelles sont les surprises que vous nous avez préparé pour cette 10ème édition de la Transmission ?

Nous essayons chaque année de proposer une soirée avec quelque chose de vraiment spécial et nous nous efforçons de faire en sorte que chaque édition soit meilleure que la précédente. Nous avons besoin d’innover, de nous moderniser et penser toujours à l’étape suivante pour que la « Transmission » reste au plus haut niveau.
L’une des nouveautés que nous attendons avec impatience est l’utilisation du nouveau système audio Funktion One Vero (du latin « Vérité » NDLR). C’est un système sonore venant tout juste de sortir de sa version de test. Il sera installé dans une arène de cette ampleur pour la première fois. Venus du monde entier, les responsables de Funktion One feront le déplacement à Prague pour entendre et découvrir ce nouveau système sonore installé par Audio Plus ainsi que Tony Andrews et John Newsham de chez « Fuktion One ».
Les shows lights et lasers sont déjà bien connus pour être très impressionnants et à chaque édition nous ajoutons des éléments. Cependant, cette année nous n’avons pas simplement enchéri de quelques lumières mais nous les avons quasiment triplées par rapport à l’année dernière. Cela fait partie des choses dont nous attendons de voir le résultat concret avec impatience.
Par ailleurs, 6 des 7 artistes qui se produiront sur scène réaliseront leur toute première apparition à la Transmission. De plus, pour la première fois nous aurons un MC pour chauffer le public ! Le Transmix n’avait encore jamais été conçu par un producteur auparavant, mais cette année nous avons demandé à The Thrillseekers de le préparer. L’espace VIP a été doublé pour répondre à la demande grandissante de tickets VIP. Enfin, les réelles surprises que nous avons resteront des surprises qu’il faudra découvrir en venant à l’O² Arena, à Prague, le 30 novembre.

1045225_525224120897647_1773865739_n

Aujourd’hui, de nombreux pays ont saisi l’opportunité de s’exporter à l’étranger. Le concept « Transmission » pourrait-il prochainement être développé dans d’autres pays ?

Oui, la « Transmission » est prête à voyager. La première édition étrangère aura lieu en 2014 et nous sommes actuellement en cours de discussions avec des promoteurs de différents pays afin d’y importer l’évènement. Notre préoccupation première est de trouver le bon partenaire qui comprendra ce que la Transmission représente ainsi que la manière dont elle doit être organisée. L’autre point important est de trouver l’endroit idéal qui répondra au besoin du festival. Pour monter la scène, il est nécessaire que nous nous installions dans un lieu disposant de beaucoup de place, notamment en hauteur. Dans l’O² Arena à Prague, nous avons uns scène d’une dimension de 45 mètres de large et 23 mètres de haut soit un total de plus de 1000m². Les lieux permettant des constructions de telles dimensions sont limités. C’est pourquoi nous avons créé une scène au rendu visuel similaire mais dans des dimensions raisonnables afin de pouvoir l’installer dans davantage de lieux. Pour le moment, nous nous concentrons sur l’Europe. Dans le futur peut-être envisagerons-nous de traverser les mers. Nous prenons soin de nos productions et exigeons qu’elles soient du même niveau partout.

TR073_CH1Quel a été votre objectif premier lors de la création du concept « Transmission » ?

La première édition de la Transmission a eu lieu en 2006. A cette époque, il y avait très peu de gros festivals de musique électronique ici, en République Tchèque. C’était 17 ans après la chute du communisme mais en ce qui concerne ce genre d’évènements importants, le pays était un peu à la traine à ce moment-là. Le principal but était d’apporter des soirées de haut niveau en République Tchèque. Des évènements qui pourraient facilement concurrencer avec ceux organisés en Europe de l’ouest.
Pour introduire la marque, trois « Transmission » ont été organisées en 2006. Les soirées ont connu un succès grandissant, passant de 3 500 à 8 500 visiteurs. La prochaine étape logique était d’investir en 2007 l’O² Arena, qui est un lieu bien plus grand et très luxueux. Cela nous a donné l’opportunité de réaliser des éditions plus importantes et de meilleure qualité et nous avons commencé à augmenter la taille de la scène puis ajouté plus de lumières et de lasers que n’importe quel événement en République Tchèque. Nous avons également développé des éléments du shows avec des danseurs, performances etc…
A partir de l’année 2009, nous avons essayé de nous distinguer encore un peu plus en utilisant un système sonore Funktion One exclusif, directement importé de Grande Bretagne. Les efforts de l’équipe de développement chez Funktion One produits au niveau du son sont vraiment exceptionnels, aussi bien que l’acoustique de l’O² Arena qui est un stade vraiment énorme est vraiment très bonne. Nous pensons depuis proposer la meilleure expérience auditive possible dans un événement de musique électronique.
En 2010, nous avons légèrement ajusté notre direction. Nous nous sommes focalisés sur la manière de délivrer un show plus à travers la technologie que nous utilisons et un peu moins avec les danseurs, etc… Créer des expériences exceptionnelles est le plus important pour nous et c’est ce que nous voulons faire.

TR008_MSa1Le festival est connu à travers le monde notamment pour son light show exceptionnel. Pourquoi est-ce si important à vos yeux ?

Comme je l’ai dit, créer des expériences exceptionnelles est le plus important pour nous et pour la Transmission, c’est devenu un moyen de la distinguer des autres soirées. Il y a globalement peu de festivals qui disposent d’excellents jeux de lumières et de lasers tels que les nôtres. Nous pensons que c’est une importante valeur ajoutée lors d’un évènement et nous ne comprenons pas pourquoi de nombreux promoteurs ne prêtent pas plus attention à cela. Nous voulons que la Transmission soit une fête pour tous les sens. Derrière la musique et la qualité du son, l’aspect visuel est une part très importante de l’expérience de la Transmission.
Dans notre équipe, nous sommes très fans du son, des lumières et des lasers. C’est pourquoi il y a vraiment une grande passion et un grand amour derrière cela. C’est vraiment excellent quand toutes les lumières, lasers, écrans, intros, effets spéciaux se conjuguent, quand les idées se concrétisent et que vous voyez le show réel en live. Les gens viennent évidemment pour la musique et pour passer un excellent moment avec leurs amis mais beaucoup de personnes font aussi le déplacement pour vivre le show.

La Transmission est considérée comme un événement Trance. Cependant, l’année passée, beaucoup de DJ’s présents dans le line-up n’étaient plus considérés comme de vrais artistes Trance. Serait-ce un signe que la Transmission va suivre les exemples de la Sensation ou la Trance Energy ?

La Transmission est principalement vue comme un festival Trance car nous avons en grande partie programmé des artistes qui ont joué Trance mais l’ensemble de la scène Trance et plus généralement la musique est en constante évolution. L’une des raisons pour lesquelles nous avons appelé notre concept « Transmission » (et non pas Trancemission) est que nous voulons conserver une certaine flexibilité avec le style musical. Nous n’avons pas l’intention de changer le style de programmation tant que nous constatons de l’entrain pour celui-ci. Cela dit, de nombreux DJ et producteurs de Trance produisent aujourd’hui plus de Progressive, House ou Trouse. Ces genres sont de plus en plus connectés. Nous ne pouvons pas forcer les artistes à jouer strictement de la « Real Trance », ils ont leur liberté artistique. Les artistes se produisant à la Transmission jouent ce qu’ils pensent être le mieux pour un événement tel que celui-ci : principalement le très connu « son Bigroom ». Cette année, nous pensons qu’il y aura des styles musicaux pour chacun : Progressive House et Progressive Trance, Bigroom, Trouse, Uplifting Trance. Pour nous, la Transmission n’a pas besoin d’être strictement basée sur de la Trance pure. C’est une diversité que nous pouvons aussi apprécier. Ce qui compte à nos yeux, c’est de proposer une excellente soirée et une expérience exceptionnelle, pleine de bons souvenirs et nous pensons que c’est le cas. Néanmoins, avec le line-up que nous présentons cette année, nous pensons que les vrais fans de Trance seront satisfaits !

Martijn van Den Berg – United Music Events
Traduit de l’anglais par Mathieu pour StateOfTrance.fr.

Remerciements : Martijn van Den Berg (United Music Events), Emmanuel, H. Juvin.

Transmission – The Machine Of Transformation se déroulera samedi 30.11.2013 dans l’O² Arena à Prague, République Tchèque.

Pour en savoir plus :

 



1 réaction à Interview avec Martijn van Den Berg (United Music Events – Transmission)

  1. François says:

    Super article ! Merci

Laisser un commentaire

Back to Top ↑