Elektrobotik Invasion Festival ’12 – Review

Posté le 06/08/2012 par Nano

 

Elektrobotik Invasion, le nom et le flyer rappelle la tournée A State Of Trance 550 Invasion

 

Pour commencer, j’ai été stupéfié de voir un événement d’une telle envergure, organisé dans le sud de la France et avec un Line Up de ce niveau: Trois scènes variées et des horaires dignes d’un événement à l’étranger. En connaissance de cause, il n’y avait pas de raison de ne pas aller y faire un tour. Le Festival Elektrobotik Invasion, organisé par Elektrobotik, est un festival de musiques électroniques qui s’est déroulé sur l’espace Grammont à Montpellier. Réunissant quelques 10 000 personnes pour une soirée, cet événement est en passe de devenir incontournable à l’échelle régionale vue son envergure.

Le festival comprenait trois stages: un Main Stage, un Break Stage et un Hard Stage, et il réunissait une trentaine de DJ pour l’occasion. Il y en avait pour tout le monde, Minimal Techno, Techno, Dubstep, Drum & Bass, Hard Techno, Hardcore etc… Que dire à part que le Line Up était vraiment de qualité, il y avait de quoi se régaler les oreilles pendant toute la nuit et changer d’ambiance si le besoin se faisait sentir.

Nous sommes partis de Cagnes sur Mer en début de soirée. A part quelques petits soucis au niveau de la voiture et notamment un iPhone qui a décide de tomber de la voiture a 130 km/h sur l’autoroute…. le voyage s’est très bien déroulé. Arrivé sur les coups de 23h sur le parking de l’événement, on peut dire qu’il y a de la place dans l’espace Grammont. Le parking était immense donc aucun souci pour se garer. Déjà de nombreux petits groupes étaient la pour prendre l’apéro avec un peu de son, et après avoir fait de même, nous sommes donc rentrés direction le festival.

 

Le BreakStage

 

 Le Hard Stage

 

Organisation

L’organisation était vraiment au top. Pendant le temps d’une soirée j’ai eu quasi l’impression de me retrouver  à l’étranger.

J’ai acheté mes billets sur l’application iPhone de Digitick puis arrivé à l’entrée, une file spéciale pré-ventes était prévue, un scan rapide directement sur l’iPhone et terminé. Le ticket en pré-vente était à 30€ et 35€ sur place. Le prix était très adapté vu l’ampleur de l’événement et largement justifié au vu des moyens engagés. La fouille a été très succincte, pas de fouille au toucher mais plutôt passage rapide au détecteur de métaux. En revanche, j’ai entendu dire qu’il y avait un peu de monde à l’entrée et donc un peu de temps d’attente, mais rien d’anormal.

Un système de tickets a été mis en place, mais quelque peu diffèrent des systèmes habituels, il fallait choisir à l’avance quel type de ticket on voulait acheter. Tickets à 5 euros pour 1 bière 50cl ou un energy drink et ticket à 3 euros pour une petite bière ou une eau. Il y avait aussi deux guichets, un pour les CB et un autre pour les espèces.En revanche, il aurait été bien aussi de prévoir plus de guichets.

Pour les prix des consommations, c’était parfait, rien à redire. On est proche des prix pratiqués en event aux Pays Bas par exemple. Le bar était suffisamment grand et très bien organisé donc aucun soucis à ce niveau la non plus. Les membres du staff étaient réactifs et on n’attendait pas son verre pendant très longtemps.

Au niveau des toilettes rien à redire, il y avait un tas d’éco-toilettes et un accès à de l’eau potable gratuitement.

Il y avait aussi des stands pour acheter des vêtements, de la musique, des lunettes etc… Un stand pour se faire poser des dreadlocks, et aussi un stand assez original ou l’on pouvait jouer à toutes les vieilles consoles de l’époque : NES, Dreamcast etc… L’idée était vraiment très bien trouvée. A l’entrée du Festival il y avait aussi quelques jeux sur château gonflable, c’était sympa. On trouvera aussi des stands sécurité/informations qui donne des infos sur les drogues et distribue des bouchons.

 

Stand jeux

 Au niveau de la nourriture, il y avait des frites, des churros, des américains, des merguez et un méga stand de bonbons. Pour les prix, c’était correct, on a payé 10 euros pour des frites et un américain. L’américain était tout de même un peu cher à 7 euros. Un peu déçu du choix de sauces à la française, seulement Ketchup/Mayo/Moutarde. Mais bon, rien de bien méchant.

 

Stand nourriture

 

Au niveau des déchets, plus de poubelles auraient dû être mises a disposition. Mais bon cela ne change pas trop de toute façon avec les events à l’étranger. Les gens ne sont malheureusement pas tous très sensibilisés.

Le programme s’est déroulé comme annoncé à part un problème de retour avec un Dj mécontent au cours de la soirée. Le son s’est arrêté à 7h précise. L’organisation à été parfaite à ce niveau la.

Technique sonore : 

Au niveau du son, alors la c’était vraiment la grosse surprise.

On a eu le droit à + de 130 kW de Funktion One répartis sur les trois stages. Une qualité sonore exceptionnelle sur tous les stages, j’ai rarement eu droit à une telle qualité dans des événements français. Le son était bien réglé et bien agencé. On pouvait profiter de chaque ambiance sans être gêné par le stage d’à coté. J’ai passé toute la nuit à vraiment écouter de la bonne musique avec une sonorisation digne d’un vrai événement de musiques électroniques.

Décoration/Show/Lights : 

A ce niveau la je dirais tout simplement parfait. Bien sur on ne pouvait pas s’attendre à des shows et lights monstrueux. Mais du coup par rapport à la taille de l’événement, le show était vraiment top. Une déco pour chaques stages, avec chacun un style différent et un Main Stage vraiment énorme avec un laser, des spots, une façade avec vidéo-projecteurs, de la fumée…

Il y avait aussi des performers sur échasses venant danser avec nous dans la foule et le gros kif de la soirée, un danseur habillé avec une tenue clignotant à LED, un casque et des lasers au bras est venu mettre l’ambiance sur la scène devant le public. C’était exceptionnel.

 

 

 Mainstage

Line Up/Musique :

Le Line Up était tout simplement monstrueux, il y avait de grands noms présents avec par exemple un Len Faki au top de sa forme, Manu le Malin ou encore Crystal Distortion Vs 69db pour ne citer qu’eux. A aucun moment je n’ai trouvé la musique inintéressante. C’était parfait.

Il y avait donc un Main Stage centré sur la Techno et styles apparentés, un Break Stage essentiellement axé Dubstep et Drum & Bass et un Hard Stage ou le BPM minimum était de 170, de la grosse Hard Techno et du Hardcore.

Il y en avait pour tous les gouts, et aucun stage ne venait concurrencer l’autre, chaque ambiance avait son public et chacun pouvait à son aise se balader entre les stages et écouter un type de son différent.

 

 Mainstage le matin

Sécurité :

La sécurité était bien gérée, il y avait bien sur la police et les pompiers ainsi que des agents de sécurité pour surveiller l’entrée et les bordures du festival. Il y avait un stand croix rouge avec des bénévoles en cas de problème sanitaire.

 

 

En conclusion, nous avons passé une soirée exceptionnelle et qui plus est, dans le sud de la France. Une ambiance vraiment sympa, une organisation au top, du bon son toute la nuit et une grande envie de retourner à la prochaine édition l’année prochaine. L’évènement valait largement le déplacement.

Merci aux organisateurs qui ont fait un travail magnifique, aux Djs présents, aux autorités et forces de l’ordre qui nous ont laissé faire notre soirée sans encombre jusqu’à l’heure de fin prévue malgré les plaintes des habitants de la ville. J’espère que ce festival sera sur la bonne voie pour devenir un festival annuel de qualité dans le Sud  et comme quoi, on arrivera peut être un jour à égaler les plus grands festivals européens en terme de qualité.

Je vous donne rendez-vous le 24 novembre pour une soirée organisée par Elektrobotik et Audiogenic au Dock des suds à Marseille qui devrait s’annoncer comme une soirée à ne pas manquer.

 

Tags: ,



2 réactions à Elektrobotik Invasion Festival ’12 – Review

  1. Steph says:

    Rien de bien nouveau ni d ‘extraordinaire en fait !! avant elektrobotik il y a eu Electromind 😉

  2. Patou says:

    pour ma 1ere dans le sud est(8ans de soirée,dans le 33 et les alentours)j’ai trouvé cette soirée parfaite.beaucoup impressionné par la musique « distribuée »,je me suis régalé sur les 3 son!!!mes jambes s’en souviennent….

Laisser un commentaire

Back to Top ↑