Review – Don’t Believe The Hype

Posté le 21/04/2011 par Nano

Voici un petit Rapport de Soirée sur un évenement non Trance pour changer, puis aussi c’est l’occasion de présenter un peu les événements organisés dans le sud de la France et de les faire découvrir un peu à tous.
J’ai assisté ce week end à la soirée DBTH organisé à Valbonne par Phosphène, Fish My Kiss, Quoth Bookink et la ville de Valbonne.En fait c’était une double soirée (Vendredi et Samedi), la première était essentiellement axée Drum & Bass/Dub/Breaks, tandis que la seconde favorisait la Minimal Techno.

Le Line Up :

Vendredi 20h – 02h00 : – Dj Friction- Elisa Do Brasil- Dj Chicky- Debector
Samedi 20h – 05h00 : – Len Faki- Fairmont Live- Nick Nexx-Pampa-Redj

Organisation :

L’organisation était pas trop mal, avec la possibilité d’acheter ses places sur Digitick, avec l’application iPhone notamment, avec laquelle pas besoin d’imprimer son ticket. Les pré-ventes se montaient à 14 et 20€ (vendredi et samedi) avec la possibilité d’opter pour un Pass 2 soirs pour 28€ sur place. Le prix de l’événement restait relativement correct (pour la France, je rappelle).Au niveau du nombre de personnes, d’après le staff de l’entrée on devait être dans les 200 personnes.

Sécurité :

Au niveau de la sécurité et de la fouille, c’était nickel, pas de soucis, tout s’est passé correctement et les gens de la billetterie ainsi que ceux de l’entrée et du vestiaire était tous très cool et sympa. Le plus marrant maintenant, au niveau des forces de l’ordre, on a eu le droit à la grosse escorte. Ha bon! il y avait plus de gens que d’agents de police? :DJ’ai relevé quatre voitures et un fourgon, ainsi qu’un chien devant l’entrée de la salle. Donc oui trop de police, trop de surveillance de la part des forces de l’ordre, mais bon c’est la France et on s’habitue à ça….

Disposition de la salle/Bar :

La salle était intéressante, bien agencée, avec un coin bar pas trop mal foutu. Les barmens étaient réactifs, ne faisaient pas « trop » attendre, et étaient sympathiques. Pour la deuxième soirée, une interdiction empêchait les gens d’acheter de l’alcool a partir de 3h30. Bonne idée en effet mais ça prouve aussi que les français en général ne savent pas spécialement bien contrôler leur consommation sans interdiction de la part des autorités…
En revanche toujours pas de trace de tokens ici. Il est grand temps que les organisateurs pensent à les utiliser, c’est tellement plus pratique et plus rapide.Le prix des consommations était correct, 4€ la bière de 25 cl puis 6€ le 50 cl avec les verres en caution. Bien sur c’est extrêmement cher, on est loin des 2,50 euros la bière que l’on trouve à l’étranger par exemple mais en même temps je ne parle pas des 5€ demandé lors de la soirée UK Festival a Nikaia à Nice qui fût, niveau organisation vraiment pitoyable (Je ne m’étalerais pas sur le sujet.) et, petit souvenir en effet qui me revient et qui me fait dire que 4€ la bière n’est pas très cher par chez nous, j’ai une vague impression d’avoir payé une bière 12€ dans une certaine boîte de Cannes… :DLes cautions sont vraiment sympa à utiliser, ça évite d’avoir trop de verres par terre. Ces verres seront rendus contre les 1€ de caution demandé. Malheureusement, elles ne me serviront a rien, entre les verres que j’ai perdu puis celui que j’ai oublié de rendre et qui s’est retrouvé chez moi donc je n’ai pas pu être remboursé. 😀

Lights/Deco :

Il y avait quelques écrans Led sur la scène, pas transcendant bien sur, mais largement suffisant pour ce genre d’évènement. Il y avait aussi quelques autres lights supplémentaires et une fog machine. Au final c’était correct et bien sympathique à ce niveau la.
[b]Son :[/b] Au niveau du son c’était un poil trop fort et saturé, ayant oublié mes bouchons lors de la première soirée je n’ai pas trop apprécié. Le seul moyen de ne plus entendre les défauts sonores étant malheureusement d’être imbibé d’alcool :D. En revanche dans la deuxième soirée avec mes bouchons le son était plus acceptable et avait l’air d’être mieux réglé. Au final c’était vraiment pas trop mal.Par contre on a eu le droit a un gros raté dans la deuxième soirée, à la fin du set de Fairmont. On a eu le droit à 20 minutes de coupure avec une sirène incendie en fond sonore, les techniciens n’étaient pas préparés, a ce que l’on a pu voir. On finira donc, à la place de la fin de son set, sur une sirène a incendie pour repartir à 3h30 avec le set de Len Faki.

Sets :

Au niveau des sets, c’était vraiment pas mal, j’ai bien aimé la première soirée avec la Drum & Bass et Elisa Do Brasil était vraiment trop charmante :) et envoyait franchement du bon son.Dommage que la soirée finisse à 2h00, on devra donc faire une after à la maison pour terminer la soiree :D. Les sets de Nick Nexx et Fairmont était très lent, c’était sympa mais pendant 30 minutes, en gros, de 22h à 3h30 on a eu l’impression d’entendre le même son en boucle. Apres j’avoue la Minimal c’est pas tout à fait mon truc. En revanche je voulais quand même voir Len Faki et je n’étais pas trop déçu, ça tapait déjà un peu plus.
Au final, je confirme que la Minimal Techno, c’est pas tout à fait pour moi, c’est trop… Minimal. Le set de Len Faki a été en revanche bien sympa et une bonne découverte. Ca ne m’a pas empeché bien sur de bien m’eclater et de passé une très bonne soirée. La Drum & Bass, c’est sympa de temps en temps et j’apprécie, mais bon c’est pas non plus encore tout à fait mon genre mais la il y avait Elisa Do Brasil… 😀 et je sens que des que j’aurais l’occasion d’aller la voir je ne m’en priverai pas :D.
J’ai trouvé la soirée vraiment sympa dans son ensemble et ça permet de sortir un peu écouté du son le week end et ainsi éviter les boîtes.

Bref à quand un event Trance (non psychédélique), UK Hardcore ou Hardstyle vers chez nous? 😀

Tags: , , ,



Laisser un commentaire

Back to Top ↑