Deadmau5 à l’Olympia [Review]

Posté le 26/06/2012 par Emmanuel

deadmau5 olympia

4 ans après notre dernier show auquel nous avions assisté sur une édition du Nature One, nous ne pouvions pas louper la venue du célèbre DJ canadien Deadmau5 qui s’est produit hier soir à l’Olympia.
Voici donc, à chaud, une brève review de l’événement qui s’est déroulé dans une ambiance électrique !
PS: Cette review n’engage que mon avis personnel et nous sommes bien évidemment ouverts à la discussion afin de partager nos avis sur cette soirée !

Niveau organisation, l’entrée s’est faite sans souci et sans grosse file d’attente, ce qui s’explique surement par la faible contenance de l’Olympia (1500-2000 personnes).
Une fois dans la salle, en fosse, la pente nous a guidés naturellement dans la foule déjà amassée…
On était agréablement surpris de ne pas être trop compressés quand le warmup a commencé.

La première partie (30 minutes) était assurée par un jeune DJ parisien (Hugzdar Alive) et selon certaines sources, il aurait été un peu choisi « sur le tard ». Même si on ne s’attendait pas à être surpris pour autant, les 30 minutes à la sauce SHM (Swedish House Mafia) n’ont pas convaincu des masses le public…

Place ensuite à Deadmau5, et le show visuel se dévoile enfin derrière le rideau !
A ce moment, la foule s’est compressée vers l’avant et nous avons senti qu’il ne fallait plus penser à vouloir trop bouger jusqu’à la fin.
Le show était à la hauteur visuellement et la qualité du son était plus qu’honorable, on était clairement passé à un cran supérieur ! Malheureusement, la température en fosse ne cessera d’augmenter et deviendra presque épuisante au fil du set.

Après coup, on finit par se dire que les gens sur les balcons étaient beaucoup plus confortablement installés que nous pour profiter du show ! Même si la fosse est censée être la référence pour apprécier l’ambiance, il faut croire que le public français aime la totale proximité (digne d’un métro bondé à heure de pointe, et je ne blague pas) !

Durant les 2h de show, Deadmau5 a déroulé son spectacle, les tracks se sont enchaînées et les différents univers visuels ont défilé de manière surprenante !

Autre légère déception, vouloir à l’avance me replonger dans l’univers de Deadmau5 en regardant ses derniers Live (DVD à Toronto ou Sonar Festival par exemple) n’était pas une si bonne idée que ça.
Du coup, je crois qu’en faisant ça, je venais de me gâcher tout effet de surprise !
Je peux désormais dire, objectivement, que chaque show, au fil du temps, est presque identique et c’est ce qui peut expliquer une certaine frustration si on est habitué à voir des « DJ set ».

Deadmau5 est, à mon avis, un excellent producteur et Live performer de renom mais il ne rentre clairement pas dans la catégorie des DJ ! Pour sa défense, le show visuel fut époustouflant, et on a pris autant de plaisir (voir plus) à apprécier la partie visuelle que sonore !

Après coup, on a quand même une sensation étrange à la fin du concert, qui nous pousse à nous interroger sur certains points:

  • Vu la synchro visuelle/sonore, le SET est-il donc pré-enregistré ?
  • Ai-je reconnu musicalement autre chose qu’un de ses propres morceaux? A priori non… (mais sur ce point, j’étais prévenu)
  • Musicalement, comment Deadmau5 peut-il prendre du plaisir à jouer bien souvent la même chose ? Ca ne s’est pas senti plus que ça en l’observant en tout cas…

Pour conclure, le show musical était clairement bien rodé et l’on sait qu’il a fait ses preuves depuis de nombreuses années déjà ! Mais sur la durée, on est en droit de se demander si la performance ne risque pas de s’essouffler ? L’effet de suprise (hormis le dispositif visuel) est-il pérenne malgré tout ?

Si vous y étiez ou que vous voulez donner votre avis sur toutes nos appréciations ou interrogations, ce sera avec plaisir !

Pour conclure voici 2 vidéos pour illustrer notre soirée.

L’intro et apparition de Deadmau5:

Et les coulisses de son show:

Tags: , , , , , , , , ,



11 réactions à Deadmau5 à l’Olympia [Review]

  1. Phaedren says:

    Fait intéressant, Deadmau5 ne se considère pas DJ lui-même

  2. Emmanuel says:

    @Phaedren: Il se considère comme un « Jean Michel Jarre » des temps modernes ? 😉

  3. Jonathan says:

    Qu est ce qui fait d’un DJ un VRAI Dj ???
    Concernant les sets comment arrivez vous a voir si c est joué en live car à partir du moment ou il y a un show light celui ci se doit d être parfaitement caler sur la musique et je vous mal les techniciens gérer la lumière en live, aussi on peut aisément penser que « tous » les Dj jouent des sets pré-enregistrés…et ça m’a toujours amener à me demander ce que les types faisaient du coup derrière leurs platines à toucher à pleins de boutons, font-ils semblant ?

  4. Hardstylelover says:

    Pour tout dire, j’ai été extrêmement déçu par ce qui était attendu comme soit disant « le concert incontournable ». Le show de ce cher DeadMau5 a mis un temps incroyable « à décoler », aucune innovation sur le plan des visuels.

    Je m’excuse j’ai vu 1000 fois mieux lors du passage du grand DJ SHADOW en juin l’année précédente. La set list de DeadMau5 était absoluement navrante, toujours les mêmes « hits » repris en live, à la longue c’est lassant….

    Et pour finir un show que j’ai personnellement trouvé déjà très médiocre (play back/problèmes de synchro des vidéos), DeadMau5 m’a achevé en nous sortant son nouveau single, de la bonne grosse soupe……..

    Non franchement peut mieux faire…..

  5. SoZe says:

    Franchement rien à dire, concert de malade !
    Je veux y retourner !!!! 😀

  6. Enzo says:

    ça n’était que mon premier live de Deadmau5 donc je ne pouvais pas le comparer à d’autres … et c’est depuis ce jour que j’en suis un réel fan, sa prestation était énorme : les lumières, ce qu’il dégage, et bien sûr sa musique qui a pris tout son sens pour moi avec ce live !!!

  7. Johann says:

    J’apporte ma pierre à l’édifice.

    Pour ma part, extrêmement satisfait de la soirée. Le seul (gros) bémol sera pour la qualité sonore, qui n’est pas le fait de Deadmau5 je pense, mais plutôt du système et des réglages de la salle. On entendait, plus qu’on ne ressentait le show, et les extrêmes aigus (« Strobe » à la fin en a été le meilleur exemple) étaient parfois vraiment limites.

    Suivant Deadmau5 depuis quelques temps, je m’attendais au même show qu’il propose généralement. En cela, la première heure n’a révélé aucune surprise. Même ordre d’apparition des tracks, mêmes moments où il les enchaine, mêmes effets (à peu de choses près)….mais je venais en connaissance de cause. Je trouve par contre qu’il a innové en 2e partie de set. Pas énormément, n’exagérons rien, mais il a placé certaines nouveautés et a plus tripoté ses boutons que d’habitude. Grosse surprise (pour ma part au moins), le show ne s’est pas fini avec « Strobe ». A-t-il fait du rab parce qu’il était « dans son délire » où était-ce prévu, seule l’organisation le sait.
    Le show visuel était superbe. Beaucoup de thèmes reviennent régulièrement, et toujours sur les mêmes titres, mais je l’ai trouvé beaucoup + fournit que ce qu’il fait d’habitude.

    Pour revenir sur certains commentaires un peu moins positifs, En effet, ce n’était pas un Dj set. Oui, tout est pratiquement pré-enregistré. Oui, Certains peuvent éprouver de la lassitude à entendre sans cesse les mêmes sons. Pour y répondre, je dirai qu’on parlait ce soir là de « concert » (le terme n’est peut-être pas le + adapté). Deadmau5 est parfaitement capable d’un réel Dj set, mais en l’occurrence, ce n’en était pas un ce soir là, tout le monde le savait et lui-même ne s’en cache pas. Idem pour la playlist. Ceux qui venaient en espérant un show différent de ce qu’il fait depuis quelques années maintenant ne peuvent s’en prendre qu’à eux-même. Il est venu jouer ce qu’on attendait qu’il joue. Encore une fois, on parle d’un « concert » et non d’un Dj set. Par conséquent, l’artiste propose ses propres productions de la façon qui est la sienne.

    Pour résumer, excellent prestation d’ensemble, excellente ambiance, très bonne organisation de la part de l’Olympia et de son personnel. Pour 40 euros en fosse, on en redemande… Mais tout cela n’engage que moi.

  8. Emmanuel says:

    @Johan: On est d’accord sur pas mal de points: le son, un concert plus qu’un DJ set (même si selon moi, Deadmau5 ne fait jamais vraiment de DJ set: cf EsssentialMix sur Radio1 il y a peu).

    Pour ce qui est de la 2ème partie de set, je n’ai pas eu l’impression que quelque chose avait changé.
    En regardant son dernier concert (http://www.1001tracklists.com/tracklist/15020_deadmau5-at-sonar-festival-spain-2012-06-16.html), il n’y a pas ou peu de différence au niveau de la tracklist.

    Au final, on est d’accord sur la globale bonne organisation et un show tout à fait acceptable et à la hauteur de ce que les gens pouvaient attendre! J’ai juste essayé de pousser la réflexion un peu plus loin!

  9. alexgs says:

    Un article de Deadmau5 qui repond à beaucoup de vos questions :
    http://deadmau5.tumblr.com/post/25690507284/we-all-hit-play

    Perso, j etais egalement de la partie lundi soir et ca n enleve rien à l excellent moment que j ai passe

  10. Emmanuel says:

    @Alexgs: Ca reste plus une justification qu’une explication!
    La question que je me posais, c’était plutôt de savoir si ce n’est pas dérangeant pour lui de jouer bien souvent le même show d’année en année…
    Les fans peuvent-ils le suivre indéfiniment dans le temps ?
    Ne pas pouvoir surprendre le public à chaque spectacle est-il un problème ?

  11. Franky van Dyren says:

    Perso, c’était la première fois que je le voyais en Live, et j’ai pas été déçu de spectacle, sauf du set de Hugzdar Alive, il était bien partit pourtant avant un SHM, mais ensuite il s’est tiré une balle dans le pied en la jouant Trop Commercial FG!!! (c’est là qu’ils on compris qu’il nous fallait 20 min d’Entracte xD) Sinon rien à redire sur sa perf, sauf qu’elle était trop courte!!

Laisser un commentaire

Back to Top ↑