Armin Van Buuren au Queen à Paris – 30 octobre 2010: Review

Posté le 01/11/2010 par Emmanuel

armin van buuren queen paris
Nous laissons aujourd’hui la parole à Amity, qui a assisté à la troisième venue d’Armin Van Buuren en France au Queen à Paris il y a quelques jours.
Merci à lui d’avoir pris le temps de nous faire partager ses impressions à chaud sur cette soirée.

D’abord j’ai un peu galérer pour avoir mes pré-ventes (33€ l’entrée mais ça vaut le coup) à cause de la FNAC bref.
Alors j’y suis aller avec un ami et sa copine, on arrive au Queen vers 23h30, il y avait pas trop trop de monde ça va (disons trentaine en pré-vente et centaine en entrée normale et VIP)
Pas de soucis pour entrer, ça va vite.

Ensuite on fait la queue pour le vestiaire et on peut découvrir la salle car nous sommes en hauteur pour le moment. C’est quasiment aussi grand que le Back-up (en gros c’est petit :p)

On descend, il y a pas trop de monde encore, je dirais du 6pers/m² lol. Il y a Dan Marciano qui mixe (je l’écoutais avant sur FG Radio c’était pas le même style).
Ça va il met du son qui bouge entre de la Progressive / Electro House et limite Trance. Qu’est ce que j’étais heureux !! quand j’ai entendu « Safe From Harm », c’était super bon =)
Il a bien chauffé la salle, c’était sympa, pas déçu !

Et puis de temps à autre, on peut entendre « Armin! Armin! Armin!.. » tout au long de la soirée. Oui personne ne sait à quelle heure il venait (j’ai demandé au personnel et ils ne savent même pas).
Ocal5 m’avait dit qu’il viendrait vers 3h30 peut-être? Monsieur se fait attendre.

Lorsque Dan Marciano finit son set vers 1h-1h30, on s’attend à voir Armin (avec les « Armin! Armin! ») car c’est le meilleur créneau horaire.
Et bien non ! C’est Glenn Morrison. On entend encore les cris de « Armin! », je pense que certains n’avaient pas compris que ce n’était pas lui, ni son tour d’ailleurs.

Bon je m’attendais à quelque chose de bon venant de Glenn, parce que j’aime bien ses productions. Mais il m’a vraiment déçu ! C’était nul !! Il a fatigué tout le monde avec sa rythmique hyper répétitive. C’est presque de la Tech pour moi ça.

La soif se fait sentir, la fatigue aussi. En plus on a droit au décalage horaire donc on ne sait plus quand est-ce que Glenn va arrêter ce rythme lassant dont il prend plaisir à jouer oO Faut qu’il arrête de mixer et qu’il continu dans ses prod’ où il est bon :)

Nous nous sommes écartés de la piste (on s’est mis sur les escaliers pour ceux qui y étaient). Ensuite on est revenu puis on est repartis et au moment de repartir, Armin entre !!! mdr (m*rde on est mal placé)

Là, oui seulement là, on change complètement d’univers.La Foliiiiie : température qui monte en flèche ! La densité de personne aussi (15pers/m² loOl). Les cris de partout, tout le monde les bras en l’air adulant LA star de cette soirée!
Un bonne intro à base de ‘Mirage’ qui fait frissonner !!
Armin est souriant, il remet l’ambiance : que du bon :)


Oui bon j’ai du donner et recevoir beaucoup, beaucoup de coups d’épaules, de coudes, de genoux pour parvenir à 1m50 du box. No man’s land. (En plus si t’es petit c’est impossible de prendre des photos, ça va je fais 1m80 :p)



Pour cette première fois que je le vois en vrai, c’est réussi (de sa part). Je ne veux pas trop m’avancer sur le sujet mais j’ai constaté une différence de style ici, certes les titres passés étaient bon, faisaient bien sauter le dancefloor (minuscule au passage). C’était peut-être un peu adapté à l’endroit ? Je parle pour le début du set.

Oui, on est parti vers 3h30 à cause de la fatigue (merci Glenn en partie -_-), surtout la soif !! Prix des conso’ exorbitant à mon gout : minimum 10€ pour 25cl. Donc on a rien bu, sachant qu’on paye déjà 33€ l’entrée.
La chaleur aussi, qu’est-ce qu’il était bon le jet de vapeur d’eau n’est ce pas les gars ? 😀
Enfin le monde, on était trop serré pour pouvoir danser donc ça devient vite insupportable.
Dur retour à la réalité, j’avais l’impression d’être tombé de 10 mètres en sortant, la claque.

En fait c’est vicieux leur système : ils font passer Armin en dernier comme ils savent bien qu’on veut le voir et que l’on va avoir soif forcément (+ la fatigue). C’est là que tu dois acheter ta petite conso’ avec son prix plus gros que la conso’ elle même. Malin hein ? Machine à fric !

Coté lumière je dirais que c’était pas mal assez varié, coté son moyen, j’avais les oreilles qui sifflait ce matin. Mais je laisse les habitués des events détailler un peu plus.

Au final, très déçu de la boite et de Glenn Morrison. Mais le seul fait de voir Armin pour la 1ere fois ça valait le coup 😀 et puis un peu de Trance à Paris ça fait pas de mal !
Pas mal d’étrangers aussi, faut le dire : Hollandais, anglais, allemand… sur ce,

Goede nacht :)

Voici maintenant les quelques vidéos prises par les membres du forum également présents (Legolasb & jadjomad):

Tags: , , , ,



15 réactions à Armin Van Buuren au Queen à Paris – 30 octobre 2010: Review

  1. Alex says:

    Armin, fantastique, heureusement qu’il est la, vu que Tiësto a sombré… :(

  2. Nano says:

    Decidement, c’est vraiment dommage pour le son, a croire que les Francais n’aiment pas ecouter un son propre et agreable. Dommage pour Armin.

  3. Thibault says:

    Je suis d’accord avec toi sur presque tout, j’y était également (juste devant Armin aux premières loges; on peux même voir mon bras sur tes photos :) bref.. Dan Marciano à bien chauffé la salle, ça aurai été parfait si Armin était arrivé juste après, mais non Glenn Morrison à fait son apparition et nous à juste tous épuisé avec sa musique répétitive et hors contexte.
    Le Queen comme tu as pu le souligner ce n’est pas très grand, mais pour y aller assez souvent je peux t’affirmer qu’ils ne laissent pas rentrer en général autant de monde (en particulier autant de mec) même durant les gros évènements, je suis super déçu de ce coté là; on est en boite pour danser et draguer, pas pour crever de chaud, se taper dessus et étouffer comme dans n’importe qu’elle fausse de concert. Ils auraient pu limiter un peu plus les pré-ventes. Mais bon l’argent avent tout, on ne peux pas leur jeter la pierre… :)
    J’étais juste un peu déçu du set d’Armin, je l’ai trouvé un peu fade mais bon rien que le fait de te trouver à moins d’un mètre de lui, de le voir mixer, de lui serrer la main et le voir te sourire vaux tout les sets du monde.
    En conclusion, malgré le set de Glen morrison qui nous à profondément épuisé et ennuyé (j’en ai profité pour faire la « connaissance » d’une charmante anglaise 😀 et le trop grand nombre de personne (de mec en particulier), la soirée était géniale, voir Armin Van Buuren en live pour la première fois quand vous écoutez de la trance depuis quelques années c’est une sensation incroyable que je souhaite à tout le monde de connaitre :)

  4. Amity says:

    Salut Thibault ! Ouai on devait tous être cote à cote mais sans se voir ^^’
    (Bon les grèves dans les transports et les salons du style de l’automobile, ça entraine à être une sardine comprimée :p)

    J’en ai pas parlé mais je suis d’accord avec toi, il y avait trop de mecs, ça se voit dans les photos.. Ahah tu as eu son numéro ou un moyen de contact j’espère :p
    Perso je suis venu pour Armin.

    Super pour les vidéos, bravo à celui qui a fait la première mdr

  5. sam says:

    fantastique ! armin a allumer le feu !!!!!!! vivement la prochaine….

  6. Damien says:

    J’étais tout devant de 23h30 jusqu’au début du mix d’Armin.
    Les gens de derrière poussaient pour se rapprocher de la cabine DJ, du coup j’étais asphyxié et j’ai tenu du mieux que j’ai pu…ensuite je me suis mis sur le côté. C’était frustrant car j’avais l’impréssion d’être « à côté » de la soirée, car pour moi c’est toujours important d’être au centre, de communiquer avec l’artiste…

    Ce que je trouve bizarre c’est que ce genre de chose n’est jamais arrivé au club Butan (ASOT400) et au Palais, où il y a une proximité cabine DJ/public assez similaire…
    Donc soit le public parisien est trop hystérique et mal éduqué, soit c’est la sécurité qui n’a pas fait le bon taff.
    Car oui ce soir là, je ne me suis pas senti en sécurité, j’étais bloqué contre la vitrine qui commençait à se fissurer et je n’avais plus beaucoup d’air.
    Alors qu’à Cannes, il y a eu très peu de pression, faut dire qu’il y avait les videurs pas loin qui dissuadent tout gros mouvement.

    Et au Butan, je pense que les allemands sont un peu plus civilisé.
    Si certain veulent être devant, pour telle ou telle raison, dans ce cas faut venir tôt, et se donner les moyens (ne pas boire, ne pas uriner, etc…) et dans ce cas ceux de derrière font avec…et se trouve une place dès que ça se libère.
    Non ici à Paris, c’est la loi du plus fort, la jungle, l’anarchie…tous les moyens sont bons, coups de pieds, coude et j’en passe…

    Deuxièmement, je maintiens ce que je pensais quand je suis sortis du Palais de Cannes. Armin joue vraiment dans un autre style en France, quelques sons « commercials » et connu des ASOT, puis beaucoup de tech-trance, boom boom, pas vraiment de mélodie « made in trance » comme on l’aime…

    Bref, c’était tout de même un plaisir de revoir Armin, qui m’a encore reconnu et je l’en remercie encore (voir le début de la première vidéo), mais on est loin de ce qu’on peut voir ailleurs, tant sur le point de vue musical que sur le point de vue humain. D’ailleurs sur les 3 events français : Unighted, Palais, Queen, j’ai vu pour chaque, un début de baston, et même ça tu le vois pas aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, etc…

  7. laurent says:

    Salut,
    Je suis monté de Lyon pour voir Armin ce soir là. Et mes commentaires rejoignent l’article ci-dessus

    On rentre sans problème, Le queen c’est tout petit et la moitié est réservé au VIP !!!!! La qualité sonore est correct.
    On trinque en prenant soin de lécher le fond des gobelets en plastiques (30 € pour 2 boissons – premier point négatif).
    Dan Marciano ouvre les hostilités avec du son électro et un peu plus trance juste à la fin (Je m’attendais à une soirée trance – deuxième point négatif)
    Le Queen se rempli vite jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de place. Pas moyen de danser. Archi-plein. On est tous collé les uns contre les autres, pas possible de bougé les bras. (Très agaçant – troisième point négatif).
    1h30 du mat – Une intro ! Suprise de faible durée ! Glenne morrisson s’installe au platine. (Putain ! C’est qui celui là, il est où Armin ? – troisième point négatif)
    2h30 – 3h : On y croyait plus … Le maitre est là !!!
    Au final, je ne pense pas que je retournerai un jour au Queen. Mais, par contre, j’ai adoré Armin : il a la patate, il est bon, il sourit tout le temps et le set était TERRRRRRRIIIIBLE.
    Pour comparer avec tiesto (juin 2009 – lyon), on voit qu’il était heureux d’être là et ceci ce ressent dans son mix. Il a sauvé la soirée !! Chapeau bas, Monsieur, merci de nous avoir fait rêvé.

  8. bracq says:

    Salut tout le monde, d’après ce que je lis, je trouve honteux de faire passer Armin à la fin. Au milieu çà aurait été mieux vu le prix des consos mentionné et que le set de Glenn avait l’air barbant . Sinon, à l’écoute des liens you tube, on a l’impression qu’Armin a choisi des morceaux plus punchy (mis à part au début du set), plus adaptés au public des boîtes et c’est un peu dommage. Je ne sais plus si c’était à Cannes qu’il était venu la fois dernière mais j’avais lu un commentaire où une personne disait que son style n’était pas le même que d’habitude. En même temps, est-ce que tout le public présent était venu pour Armin, malgré les cris, celà reste à voir car les autres djs étaient House donc on comprent aisément son choix. J’aime bien aussi la house dans l’ensemble mais quand aura -t-on droit à une vrai soirée trance en France dans un vrai lieu où il y a de la place et où on étouffe pas!!!.

  9. Damien says:

    Qu’est-ce qui n’a pas plu pour que mon commentaire soit supprimé ?

  10. Emmanuel says:

    @Damien: Ton commentaire n’était tout simplement pas approuvé, il n’a pas été supprimé… 😉

  11. Effectivement le Set d’Armin était assez hard plustôt que Trance & Progressive à qui la faute? au Publique Français, particuliérement les parisiens qui sortient de la house et de l’electro bas n’approuvent pas grand chose, c’est pourquoi il c’est adapté, c’était ça premiére fois dans un Club Parisien en plus (rien à Voir avec L’UNIGHTED de 2009), certe c’est domage mais bon c’était éxélent tout de même ^^

  12. sam says:

    damien je trouve que tu as bien raison !

  13. Garry says:

    Salut !
    En effet je reste aussi réservé sur cette soirée. La boite en elle-même est vraiment trop petite pour laisser entrer autant de monde et, en plus de la chaleur difficilement supportable, il est quasi impossible de danser et de profiter pleinement du set d’Armin. Il faut sans cesse jouer des coudes et faire avec ceux qui traversent comme des bourrins en plein milieu, au lieu de se laisser planer et d’apprécier la musique.
    En parlant de musique, j’ai été agréablement surpris par le set de Dan Marciano, qui est passé de l’électro, à quelque chose de beaucoup plus entrainant, parfait pour un enchainement… qui n’est pas venu… Malheureusement, Glenn Morrison à tout gaché et j’ai trouvé son set terriblement long et ennuyeux. La chaleur et la soif aidant, c’était fatiguant plus qu’autre chose. Quant à Armin, il était à fond et j’ai trouvé son set super bien, un peu moins « mélodique » que prévu, mais super quand même.
    Et c’est surtout à cause de la chaleur et du monde que j’ai trouvé l’ambiance générale un peu moins « transcendante » que je le pensais. Mais le seul fait de voir Armin pour la première fois, ça c’est génial, et vraiment une expérience à refaire ! Quelle pêche !

  14. Yannis says:

    Salut à tous les fans d’Armin (aux autres aussi :p).. Je voulais savoir qu’elles étaient les prochaines dates de venues d’Armin en France (S’il y en a bien sur).. Je n’avais pas entendu parler de son passage au Queen, j’aurai fait le déplacement de Nice..
    J’ai particulièrement approuvé le commentaire de Nano « Decidement, c’est vraiment dommage pour le son, a croire que les Francais n’aiment pas ecouter un son propre et agreable », Autrement, on verrait un peu plus Armin en tournée en France je pense. J’ai pas d’espoir qu’il vienne à Nice mais encore une fois, je ferai le déplacement à Paris si c’est pour assister à un de ces lives dont je rêve tant! J’écoute tous les ASOT chaque semaine et je suis frustré de n’avoir pas encore eu l’occasion de le voir sur scène.
    Ca serait sympa de me faire part des dates dés que vous en avez (ou si vous en avez déjà).
    Merci d’avance et Enjoy Trance Music mes amis ;).

  15. Julien says:

    C’est marrant en lisant cette review (je n’étais pas à cette soirée) je me revois exactement à la fois ou Tiësto est passé en France à Nancy dans une discothèque qui s’appel le Circus (en 2009), pour ceux qui connaissent. C’était donc bien avant que Tiësto ne sombre dans le « NRJ commercial style »… la même soirée donc !! pareil !! du monde à craqué, trop de mecs, trop de sueur, trop cher le coca… mais un très très bon set, qui monte lentement mais surement, de la bonne trance, le plaisir de voir son (ancien) DJ favori à quelques mètres de soi, sourire et battre le tempo… c’est que du bonheur je comprend bien le plaisir que vous avez eu à voir Armin à Paris 😉

Laisser un commentaire

Back to Top ↑