Armin Only à Hasselt – 25/10/08 [Review]

Posté le 02/11/2008 par Emmanuel

Le concept de « review de soirée » rédigé par nos lecteurs sera dans l’idéal souvent amené à se renouveler car nous pensons qu’il est important d’informer chaque Trance afficionados sur les événements qui se déroulent autour de chez nous.

Pour cette première, c’est Mathov qui s’est prêté au jeu en nous racontant sa soirée à l’occasion de l’Armin Only qui s’est déroulé samedi 25 octobre à Hasselt en Belgique. Celui-ci s’était déjà rendu à l’Armin Only à Utrecht et s’en servira comme point de comparaison.

armin only hasselt

Mathov, merci et à toi la plume:

22h pile: Ouverture de la salle contrairement à Utrecht et les organisateurs ne nous laissent pas dans le froid.
Ma première impression au niveau de l’organisation, c’était beaucoup moins bordélique qu’à Utrecht.
La fouille au corps, le ticket pour les boissons, se sont déroulés de façon beaucoup plus fluide.
Une fois arrivé dans la salle, j’ai été un peu déçu de la taille de la salle, qu’ils avaient rétrécie avec de longs rideaux noirs.
Je me souviens très bien, la salle était beaucoup plus grande pour le concert Element of life, de Tiestö.

Une fois la déception passée, place au warm-up par Armin lui même, caché par son traditionnel rideau blanc. Là, c’est la claque dès le début du set, on sait qu’on passera une très bonne soirée !
Armin van Buuren est « chaud » ce soir, on a même eu le droit en exclu à un bug sur Sander Van Doorn and Robbie Williams — Close my eyes, qui est resté bloqué une demi-seconde !

Malgré un warm-up de fou avec Jennifer Rene (avec une chanson inédite en bonus), on commence à trouver le temps long.
Vers 00h30, début du show — comme à Utrecht, et je pense aux autres Armin Only — l’intro est la même. On a le droit à son frère à la guitare électrique. Sauf que la sono est vraiment mieux, rien à voir avec Utrecht.
Armin est vraiment en forme ce soir (comme toujours !). Il se donne à fond, les tracks s’enchaînent comme il faut !
Il a vraiment gagné en technique ces trois dernières années, je trouve.

armin only hasselt

Nous avons le droit à une partie « classique » et une partie Sound of Armin à la chaine.

Au niveau du show, les fireworks, lasers, lumières, etc. étaient sympa, mais je dois avouer qu’on est encore très loin d’un Tiestö en concert.
Les shows réussis, c’est vraiment quelque chose qu’on ne peut pas enlever à Tiestö.
Certains critiquent le fait que le set d’Armin a été trop linéaire : c’est vrai que les sens (toucher, vue, ouïe, etc) devaient représenter des thèmes amenant des tracklists particulières, bah … Armin enchaîne les thèmes presque sans qu’on se rende compte du changement.

Les thèmes étaient vraiment en second plan, contrairement à Tiestö avec ces « elements of life » qui amenaient réellement une tracklist différente.
C’est vraiment la seule chose qui manque à Armin, parce que ses sets sont vraiment parfaits.
Quand on veut écouter de la vraie Trance progressive, y a pas de doutes à avoir !
Armin est vraiment ce qui se fait de mieux !

Il est ce qu’était Tiestö dans les années 2002 à 2004.
J’espère juste qu’il ne suivra pas le même chemin !

Points positifs de la soirée:

  • Une ambiance de dingue !
  • Armin souriant, et très proche de son public !
  • Une grosse sono, du son très propre !
  • Bono de Rank1 au premier rang !
  • Des lasers vraiment très jolis !
  • Un warm-up beaucoup mieux que celui d’Utrecht !

Points négatifs

  • Les toilettes à 50 cts. l’unité, 2€ le forfait pour la soirée !
  • Des affiches de David Guetta, avec la même police que celle de Tiestö pour son concert en 2003.
  • Ethias rétrécie pour la soirée !
  • Le live de Sharon den Adel vraiment, mais alors vraiment horrible : un sale micro qui siffle !

Et maintenant quelques photos de la soirée:
[flickr album=72157608512301682 num=20]

Vous aussi, vous voulez vous prêter au jeu et nous raconter vos soirées.
Pour cela contacter moi à l’adresse suivante: emmanuel[at]stateoftrance.fr

Tags: , ,



6 réactions à Armin Only à Hasselt – 25/10/08 [Review]

  1. JPX says:

    Quel live de Sharon Den Adel ? A moins que je dise une grosse bêtise, elle était pas là ce soir et j’en étais super déçu. Tu ne confonds pas avec Audrey Gallagher ?

    Sinon la soirée tuait tout (une première pour moi) ! Encoooore ! 🙂

  2. SAM says:

    Je pense que Sharon Den Adel n’était pas là… Malheureusement pour « in and out of love »… Car dès que je l’ai entendu. J’espèrais la voir arriver… Mais vous connaissez la suite…

    Sinon clair que c’était mieux à Hasselt.

    Je me suis encore dit Armin est vraiment un grand malade… C’est fou ce qu’il arrive à faire. Jouer avec les contre tps comme il fait. Un homme sur une batterie ne pourrai jamais faire cela. C’est inhumain.

    Après Armin Only et même Armin à l’essence festival le 06 décembre dernier. Il mérite largement sa place de numéro 1. Et il surclasse tous les autres dj. Vive la progressive et lui, il ne reste pas bloquer dans un style.

    C’était la plus belle soirée que j’ai faite musicalement. Pour l’instant. Seul point à améliorer pour Armin c’est le travail de ses light jockey ainsi que la synchronisation parfaite avec les feux d’artifices par rapport à la musique.

    Pour cela Tiesto est plus fort visuellement qu’Armin!!!! Mais bon au niveau des tracklist Armin n’est pas emprisonné. Chaque set en live est tjs une découverte. Sauf pour son traditionnel W&W – Arena. MDR…

    4 fois que je l’ai vu en live cette année et 4 fois qu’elle est passée. Mouahahaha mais j’adore.

  3. Aurel says:

    Eh mon gars, ton rapport est pas super top… Franchement, coté sono, Utrecht était beaucoup plus puissant. A Hasselt, on entendait mieux les live Acts c’est vrai, mais coté son, pas d’énormes diff, c’était nickel. Sinon, si tu a réussi à voi Sharon Den Adel à Hasselt, t’as du consommer !! Armin a passé le mash up In and Out of Connection avec Sharon qui était en clip vidéo sur l’écran derrière lui.

    Sinon, j’ai pas trouvé la playlist si lente que ça, bien au contraire. J’ai pas arrêté de dancer du début du show jusqu’à 4h30 du mat. Franchement, à Utrecht, le set se ralentissait trop souvent que là, c’était presque toujours à fond avec de gros classiques par la même et beaucoup de people du bus ac qui j’y étais on kiffé.

  4. cellou-13 says:

    Bonjour,rassurez-moi je dois me déplacer à Utrecht,le 07.03.09,pour le tour énergy trance,je n’y suis jamais aller,et à vous entendre ça ne donne pas envie,mais bon qui verra verra,sourire,à plus ça serait sympa de m’en dire d’avantage au niveau du négatif,merci d’avance,à bientot,,,,

  5. Aurel says:

    Hello Celou !

    Je trouves pas que nos remarques qoient négatives, enfin il y a des précisions à apporter. Perso, j’ai trouvé le set meilleur en Belgique, mais coté qualité du son, rien à redire : c’était génial. Maintenant que j’y repense, à Utrecht, on a traversé des zonnes ou le son était hyper aigue, mais c’était des zones et vu comme ça arrache, faut pas y rester comme un clapin.

    Moi quand j’ai à Utrecht, j’avais peur que ça raisonne parce que le Jaarbeurs est un cube de toles. Mais finalement, c’est assez impressionnant le super son qu’il y a. Franchement, j’ai hésité à aller à la TE 2009, mais c’est juste parce que c’est trop près du début d’année, sinon… Je l’aurais faite.

  6. Trance 4 Ever says:

    Hi !

    Je n’étais pas à Utrecht mais j’ai vu la playlist … pas terrible. Quand on pense qu’on a eu droit à l’excellent New York City de PVD et même Onova – Platitude. Je tombais par terre.
    Comparé à Tiesto que j’étais allé voir également, j’ai trouvé le set d’Armin plus vivant, ça donnait envie de danser tout le long, que des classiques. Le In and Out of Love/Lost Connection était terrible. Obligé de couper court à 5h parce que plus de dos et crevé.
    Le meilleur concert que j’ai vu en tout cas 😉

Laisser un commentaire

Back to Top ↑